« Pisse dans un flacon et envoie-le-moi », « je vais te violer »… Les insultes et menaces fusent bien trop sur Internet envers les femmes qui jouent aux jeux vidéo. Nombreuses sont effectivement celles à être confrontées au harcèlement en ligne. Malgré les prises de parole à ce sujet, comme avec #MeToo, certains semblent encore ignorer ce qu’elles subissent derrière leur écran ou manette de jeux. Afin de sensibiliser sa communauté, Apeks, club d’eSport norvégien, a organisé une expérience avec le joueur pro Joakim Myrbostad. De quoi ouvrir les yeux sur ce qu’est le harcèlement et le sexisme dans l’industrie du divertissement…

S’abonner
Notifier de
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments