― Mironov Vladimir / Shutterstock.com

Le film Les Bouchers verts n’est peut-être pas si éloigné de la réalité que cela. En effet, dans les années 1990, Joseph Roy Metheny a avoué avoir tué 13 toxicomanes et les avoir servis sous forme de hamburgers à ses clients. Retour sur l’histoire macabre de ce serial killer en proie à une vengeance insatiable.

Une histoire de vengeance

« Tout a commencé en juillet 1994. J’étais au travail, j’étais chauffeur de camion. Je faisais des heures supplémentaires cette nuit-là. Puis je suis descendu et je suis rentré chez moi comme je l’ai toujours fait. Mais quand j’ai ouvert la porte et allumé la lumière, j’ai remarqué qu’il n’y avait plus rien. Ma femme avait tout pris, y compris mon fils et m’avait laissé. (…) J’ai découvert environ 6 mois plus tard qu’elle avait déménagé de l’autre côté de la ville avec un connard qui lui faisait vendre son cul pour de la drogue. Ils se sont fait arrêter et ils ont perdu la garde de mon fils pour négligence et maltraitance. »

C’est ainsi que Joe Metheny a commencé à confesser les meurtres qu’il a commis. Au total, il avouera 13 meurtres sur des prostituées ou des sans-abris, tous toxicomanes. Les tout premiers meurtres remontent à 1995. A l’origine, Joe voulait simplement retrouver son fils. Alors il s’est rendu sous un pont de Baltimore, le Hanover Street Bridge, où sa femme avait l’habitude de prendre du crack. Seulement, il ne la trouva pas, mais croisa deux sans-abris avec qui son ex prenait de la drogue. Malheureusement, Randall Brewer et Randy Piker n’avaient aucune information. Fou de rage, Joe Metheny les tua à coups de hache. Il aurait aussi tué un pêcheur de peur qu’il ait été témoin, puis jeta les trois cadavres dans le fleuve.

Quelque temps plus tard, Joe Metheny fut arrêté pour le meurtre des deux sans-abris. Seulement, lors de son procès, il n’y avait pas assez de preuves pour pouvoir le condamner. Il fut alors libre et repartit aussitôt à la recherche de sa femme et de son fils.

De la viande humaine dans des hamburgers

Si les premiers crimes de Joe Metheny furent des crimes passionnels, ceux qui suivirent semblent avoir été commis plus par plaisir que par vengeance. Seulement quelques mois après sa libération, Joe Metheny viola et tua deux prostituées. Cependant, cette fois-ci pour se débarrasser des corps, il utilisa une tout autre technique plus que macabre. En effet, il les démembra et les découpa. « Comme un boucher, j’en ai fait de la viande et je l’ai mise dans des Tupperware que j’ai rangés au congélateur. Les restes ont été enterrés dans des petites tombes peu profondes dans les bois. » En rentrant chez lui, Joe Metheny mélangea cette viande humaine avec du bœuf et du porc, en fit des steaks et les mangea.

Au cours des semaines suivantes, Joe Metheny venda des hamburgers à base de viande humaine dans une petite caravane qu’il avait au bord de la route. Camionneurs, vacanciers et locaux mangèrent donc involontairement cette « recette spéciale ». Lors de son interrogatoire, Joseph dit aux policiers que personne ne s’était jamais plaint du goût de ses hamburgers. « Le corps humain a un goût très similaire au porc. Si vous le mélangez, personne ne peut faire la différence. » Dès qu’il manquait de viande, Joe Metheny cherchait de nouvelles victimes parmi les sans-abris et les prostituées.

Arrestation et condamnation

Il fut finalement arrêté en 1996 après qu’une de ses victimes eut réussi à s’enfuir. Alors que les autorités pensaient qu’il allait se défendre, Joe Metheny avoua 10 meurtres. Par ailleurs, il donna des détails sur chacun, et confessa même le meurtre du pêcheur commis quelques années plus tôt. Il n’eut jamais aucun remords pour ses actes disant même : « Jamais je ne dirai les mots ‘Je suis désolé’, parce que ce serait un mensonge. Je suis vraiment prêt à donner ma vie pour ce que j’ai fait. Comme ça, Dieu me jugera et m’enverra en enfer pour l’éternité. » Avant d’ajouter : « La seule chose pour laquelle je me sens mal dans tout ça, c’est que je n’ai pas pu assassiner les 2 enculés que je cherchais vraiment. »

Lorsque le juge lui demanda pourquoi il avait commis ces meurtres, Joe Metheny répondit simplement qu’il y trouvait une forme de pouvoir et une certaine excitation. Il ironisa même durant le procès en déclarant : « Donc, la prochaine fois que vous roulez sur la route et que vous voyez un stand de bœuf à ciel ouvert, que vous n’avez jamais vu auparavant, assurez-vous de penser à cette histoire avant de prendre une bouchée de ce sandwich. »

Joe Metheny fut condamné à la peine de mort, avant que cela soit changé en une double condamnation à perpétuité. Le 5 août 2017, les gardiens de la Western Correctional Institution, dans le Maryland, le retrouvèrent mort dans sa cellule.

COMMENTEZ

connectez-vous pour commenter
avatar
  S’abonner  
Notifier de