Comme tout créateur d’humour noir, il flirte souvent avec les limites du bon goût pour réussir à véritablement éveiller les consciences. Une particularité qui en fait un dessinateur très controversé : il a par exemple été censuré plusieurs fois sur les réseaux sociaux, sur lesquels il dénonce avidement la dictature du beau et du bonheur aseptisé. Mettant en scène des personnages forgés dans des décors communs, il réussit néanmoins à imposer son humour trash à un public toujours plus nombreux.

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par Joan Cornellà (@sirjoancornella) le

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par Joan Cornellà (@sirjoancornella) le

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par Joan Cornellà (@sirjoancornella) le

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par Joan Cornellà (@sirjoancornella) le

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par Joan Cornellà (@sirjoancornella) le

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par Joan Cornellà (@sirjoancornella) le

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par Joan Cornellà (@sirjoancornella) le

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par Joan Cornellà (@sirjoancornella) le

COMMENTEZ

Inscrivez-vous ou connectez-vous pour commenter
avatar
  S’abonner  
Notifier de