Un grand chantier de reconstruction va être entrepris pour rendre à Notre-Dame son éclat. Si les plans de Viollet-Le-Duc vont inspirer ceux qui travailleront dessus, le jeu vidéo pourrait également amener sa pierre à l’édifice. Grâce à Assassin’s Creed Unity, reconstruire la cathédrale à l’identique pourrait être plus facile.

EN QUOI LE JEU VIDÉO PEUT-IL AIDER À RECONSTRUIRE ?

Alors que Notre-Dame se remet à peine de l’incendie, l’idée de sa reconstruction est sur toutes les lèvres. L’État compte faire appel aux meilleurs artisans pour cela et aux meilleurs architectes. La documentation présente dans les archives pourrait apporter de précieuses informations pour le chantier mais beaucoup pensent que le jeu vidéo Assassin’s Creed Unity serait une bonne base de travail.

Dans le jeu, le monument a été entièrement modélisé en 3D. Cette cartographie est l’une des plus précises disponibles à ce jour et elle pourrait faciliter le travail des architectes. Un souci du détail salué par les médias à l’époque de la sortie du jeu mais qui a nécessité un important travail de recherches.

UN VÉRITABLE TRAVAIL DE RECHERCHES ET DE DOCUMENTATION

Dans le cadre du développement d’Assassin’s Creed Unity, les level designers, modélisateurs et autres créatifs ont étudié en détails le Paris de la Révolution. Afin d’être le plus fidèle possible, un important travail de documentation a eu lieu en amont. Pour cela, des dizaines de documents d’époque ont été étudiés : plans, gravures, descriptions tirées de livres…

Cette importante documentation a permis d’avoir le plus de détails possibles pour donner vie à Paris comme elle l’était en 1789. Que ce soit dans ses rues, les tenues des passants ou dans ses détails, l’illusion est bluffante. C’est également le cas pour la cathédrale Notre-Dame, où tous les éléments extérieurs ont été modélisés à l’identique. Toutefois, cela a réclamé deux ans de travail aux équipes du jeu.

ASSASSIN’S CREED UNITY COMME SEULE RÉFÉRENCE CONTEMPORAINE ?

Si la modélisation d’Assassin’s Creed Unity est une bonne base, d’autres éléments pourraient assister les architectes dans les travaux. National Geographic a réalisé un reportage sur une modélisation en 3D de la cathédrale. Celle-ci a été réalisée en 2015 par l’historien de l’art Andrew Tellon.

En outre, cette dernière a la particularité d’avoir fait appel à des scanners lasers. Les lasers ont permis de réaliser des mesures exactes de la distance séparant deux éléments. En combinant les deux supports, il est possible de recréer Notre-Dame à l’identique.

COMMENTEZ

Inscrivez-vous ou connectez-vous pour commenter
avatar
  S’abonner  
Notifier de