La technologie et les moyens de conception évoluent rapidement chaque année, et repoussent régulièrement les limites. Au Daily Geek Show, nous vous apportons le maximum d’informations sur les nouvelles façons de concevoir, de créer et de produire du contenu, parfois entièrement digitalisé. Aujourd’hui, nous souhaitons vous donner un aperçu de ce à quoi ressembleront les jeux vidéo de demain. Pour ce faire, nous allons aborder deux principaux moteurs, Unity et Unreal.

Unity, le moteur de science-fiction photoréaliste

Un des éléments les plus difficiles à mettre en forme dans un jeu vidéo, ce sont les émotions sur les visages des personnages. La modélisation d’émotions ou de sentiments, que ce soit de la joie ou du malheur, est souvent compliquée ou se traduit par un rendu assez éloigné du photoréalisme. Désormais, avec Unity, c’est bien plus facile et le résultat semble assez bluffant, comme vous pouvez le voir sur la vidéo présentée ci-dessous.

Ce court métrage, The Heretic, dure moins de quatre minutes. Somptueux, les effets d’ombres, d’animation, de lumière ou encore de l’ensemble des détails qui composent le visage du personnage mis en scène sont sublimes. D’ailleurs, sachez qu’Unreal est actuellement un des moteurs de jeu les plus utilisés au monde, et que les développeurs n’ont pas encore apprivoisé ses nouveaux effets, qui seront, on l’espère, utilisés pour les jeux de demain. On peut s’attendre à ce genre de graphismes sur des jeux qui sortiront dans quelques années, en espérant que les consoles actuelles du marché tiendront la cadence et ne limiteront pas l’usage d’une telle technologie.

Unreal Engine, le moteur qui se veut plus vrai que jamais

Voici un autre des moteurs les plus utilisés dans le monde du jeu vidéo, et c’est Epic Games, responsable du jeu phénomène Fortnite, qui a dévoilé ces nouvelles démo pour la GDC. Unreal Engine est donc enrichi par de nouvelles possibilités en tout genre.

Tous les éléments de l’environnement que nos jeux vidéo utilisent sont retravaillés selon des standards de photoréalisme très pointus. Que l’on s’attarde sur les éléments de luminosité, de fumée ou d’animation de mouvement, le tout est parfaitement mis en scène pour quelques secondes à couper le souffle.

Dans la deuxième bande-annonce, nous apercevons Troll. Plus thématique pour un jeu vidéo, on voit au cours de cette vidéo des effets sur une couronne, qui sont de toute beauté. Ensuite, toute l’atmosphère nocturne est parfaitement retranscrite, et nous aurions payé cher pour voir la suite. Le regard du personnage est certes moins impressionnant que pour Unity, mais largement au-dessus de nos standards actuels. Dans tous les cas, l’avenir des jeux vidéo semble – pour les graphismes en tout cas – prometteur, et nul doute que la tendance est au photoréalisme.

COMMENTEZ

Inscrivez-vous ou connectez-vous pour commenter
avatar
  S’abonner  
Notifier de