La pandémie de Covid-19 a eu une influence sur notre vie de bien des manières. Qu’il s’agisse de la maladie, des problèmes économiques que cela a entraînés, ou de toutes les restrictions liées aux mesures pour éviter la propagation du virus, de nombreux changements ont eu lieu. Or, il n’est pas évident pour tout le monde de faire face à cette situation difficile. Aux États-Unis, cela a même augmenté le nombre de personnes suicidaires.

Les jeunes adultes et certains groupes minoritaires sont particulièrement touchés par les problèmes mentaux liés à la pandémie

Les experts médicaux ont prédit que la pandémie de Covid-19 provoquerait une crise au niveau de la santé mentale. Un nouveau rapport des Centers for Disease Control and Prevention (CDC) montre qu’ils avaient raison. Selon l’étude, un quart des jeunes adultes âgés de 18 à 24 ans ont déclaré avoir envisagé de se suicider au cours des 30 derniers jours. Outre le suicide, l’enquête a également révélé que 41 % des répondants ont été confrontés à des problèmes de santé mentale – comme la dépression, le stress, l’anxiété ou la consommation de substances psychoactives – liés au Covid-19.

À noter que l’enquête a été menée en ligne par Qualtrics au mois de juin auprès de 5412 individus. Outre le critère de l’âge, d’autres critères démographiques semblent également influencer cette flambée des intentions suicidaires et autres problèmes mentaux. En effet, l’étude a montré que les Noirs, les Hispaniques, les soignants et les travailleurs essentiels étaient particulièrement vulnérables à de telles pensées. Si les résultats de l’enquête semblent plutôt alarmants, les scientifiques ont tenu à préciser que l’étude avait ses limites, a rapporté Quartz.

En effet, les auteurs ont noté que l’échantillon étudié pourrait ne pas être représentatif de la population dans son ensemble. De plus, aucune évaluation clinique sur les personnes interrogées n’a été effectuée pour évaluer de manière précise et fiable leur santé mentale. En effet, il ne permet pas de savoir si l’augmentation des intentions suicidaires entraînait davantage d’actes suicidaires. Quoi qu’il en soit, ces résultats « mettent en évidence le large impact de la pandémie et la nécessité de prévenir et de traiter ces conditions », ont écrit les auteurs dans leur étude, publiée dans la revue Morbidity and Mortality Weekly Report.

— panitanphoto / Shutterstock.com

Beaucoup de paramètres qui restent inconnus face au problème

Par ailleurs, les auteurs de l’étude ont également précisé que leurs recherches n’ont pas déterminé la raison exacte de l’augmentation des problèmes de santé mentale pendant la pandémie, ni pourquoi les jeunes adultes sont particulièrement touchés par ce phénomène. « Il est ironique que les jeunes adultes – qui présentent un risque plus faible que les adultes plus âgés de souffrir d’une maladie grave causée par le Covid-19 – éprouvent des symptômes de santé mentale plus graves », a notamment déclaré Mark Czeisler, auteur principal de l’étude. Quoi qu’il en soit, les scientifiques pensent que cela pourrait être lié à des facteurs tels que l’isolement social, les fermetures d’écoles et d’universités, le chômage et d’autres soucis financiers, ainsi que la menace de la maladie elle-même.

Selon le New York Times, cela pourrait également être dû à l’incapacité des gens à accepter l’incertitude liée à la pandémie, notamment en ce qui concerne sa durée et son impact sur le futur. Face à cette situation, il est vital de trouver une solution. À cet effet, les chercheurs des CDC ont suggéré que l’État devrait renforcer les soutiens économiques et trouver des solutions pour gommer les disparités raciales. Selon les auteurs, il est également important d’améliorer l’accès aux ressources pour le diagnostic et le traitement des problèmes de santé mentale et favoriser l’utilisation de la télésanté. Enfin, il a également été évoqué que des recherches supplémentaires devront être menées pour connaître les causes exactes de cet accroissement des problèmes mentaux chez les jeunes adultes afin de trouver des solutions tout aussi précises.

COMMENTEZ

connectez-vous pour commenter
avatar
  S’abonner  
Notifier de