Une véritable honte : le Japon demande la réautorisation de la chasse commerciale de la baleine

Mauvaise nouvelle pour les baleines, les autorités japonaises ont affirmé leur désir et leur intention de demander l’approbation de la Comission Baleinière Internationale (CBI) pour reprendre la chasse commerciale du cétacé.

 

UNE DEMANDE DE REPRISE DE LA CHASSE

Les japonais affirment que leur proposition de reprendre la chasse commerciale de la baleine ne couvrira que les espèces dont les populations stables ne montrent pas de signe de danger d’extinction. Ils affirment également vouloir imposer un quota de pêche La proposition qui sera présenté à l’assemblée de la CBI en septembre au Brésil ne précise cependant pas quelle espèce de baleine est ciblée ou quel quota sera appliqué.

La nation niponne a toujours été réticente aux décisions de la CBI sur l’interdiction de la chasse commerciale à la baleine depuis 1986. Tokyo demande d’ailleurs régulièrement à l’organisation d’assouplir ses règles. Leurs revendications ne faisant pas effet, les japonais ont par ailleurs trouvé un autre stratagème pour continuer sa chasse… la « recherche scientifique ».

Les responsables affirment que la recherche est nécessaire pour prouver que les populations de baleine sont suffisamment stables pour pouvoir reprendre la chasse. Au total se sont 333 baleines qui ont été tuées cette année dans les eaux de l’Antarctique « au nom de la science », un chiffre qui avait fait scandale, des images de baleines enceintes mortes avaient d’ailleurs choqué l’opinion.

DES RAISONS OBSCURES

Mais pourquoi les japonais tiennent-ils tellement à la chasse au cétacé ? Les nippons continuent à chasser pour des raisons culturelles et politiques.
Celle-ci a joué un rôle essentiel après la Seconde Guerre mondiale, dans le rajeunissement de l’économie. De plus, dans la culture japonaise, les baleines sont plus apparentées à un gros poisson qu’à un mammifère charismatique, ce qui pourrait expliquer ce manque de considération.

Cependant, de nos jours, seul 14 % des japonais mangeraient de la viande de baleine selon un sondage d’opinion mené sur 1 800 personnes. Les stocks de viande congelée non consommée ont également doublés entre 2002 et 2012 pour atteindre 4 600 tonnes. Ce cétacé protégé n’aurait finalement pas tant d’adeptes au Japon…

Depuis 1986 et l’interdiction de la chasse à la baleine, 32 000 baleines ont été tuées, au nom de la science au Japon mais aussi par l’Islande et la Norvège qui font fit du moratoire et continuent leur chasse commerciale.


En Syrie, 1 enfant sur 3 n’a connu que la guerre durant toute sa vie.

— @UNICEF_france