A la surprise générale, Disney et Marvel ont annoncé vendredi dernier avoir réembauché James Gunn. Le réalisateur avait été licencié en juillet dernier, mais sera finalement bien aux manettes du troisième volet des Gardiens de la Galaxie.

James Gunn aux manettes des Gardiens de la Galaxie 3

En juillet 2018, une énorme controverse avait éclaté autour du réalisateur. Des tweets postés entre 2008 et 2011 avaient été déterrés par des militants d’extrême droite. Dans ces posts, James Gunn évoquait le viol et la pédophilie avec un humour douteux. Cette polémique avait contraint Disney de licencier le réalisateur.

James Gunn avait par la suite reconnu ses erreurs et présenté ses excuses : “Beaucoup de personnes qui ont suivi ma carrière savent que quand j’ai commencé, je me voyais comme un provocateur, faisant des films et racontant des blagues outrancières et taboues”.

Aujourd’hui, quelques mois après la polémique, Disney et Marvel décident de le réintégrer. James Gunn sera bel et bien le réalisateur des Gardiens de la Galaxie vol. 3, et il s’en est d’ailleurs réjoui sur son compte Twitter : “Je suis extrêmement reconnaissant envers chaque personne ici qui m’a soutenu au cours des derniers mois. Je suis toujours en train d’apprendre, et je continuerai de m’exercer à devenir le meilleur être humain possible. J’apprécie énormément la décision de Disney, et je suis très enthousiaste à l’idée de continuer à faire des films qui explorent les liens de l’amour qui nous lient tous. J’ai été, et je continue à être incroyablement touché par votre amour et votre soutien. Du fond du coeur, merci. Je vous aime tous”.

Pourquoi a-t-il été réembauché ?

Alan Horn, président des studios Disney a expliqué avoir rencontré James Gunn à plusieurs reprises. Les deux hommes ont beaucoup discuté du troisième volet des Gardiens de la Galaxie, un projet qu’aucun des deux n’avaient abandonné. Et convaincu par les excuses de Gunn, Horn a décidé de le réintégrer.

Si James Gunn sera le réalisateur c’est aussi parce que l’ensemble du casting le soutient publiquement, en particulier David Batista qui avait même envisagé de quitter le film. L’idée d’un Gardiens de la Galaxie sans Gunn paraît elle aussi étrange, tant le film porte son style et son humour décalé. Ensuite, les deux premiers volets, sortis en 2014 et 2017, ont engrangé respectivement 775 et 884 millions de dollars. Nul doute que ces importantes recettes ont, elles aussi, pesées dans la balance. 

La date initiale prévue pour les Gardiens de la Galaxie vol. 3 devrait cependant être repoussée. James Gunn doit d’abord écrire et réaliser la suite de Suicide Squad.

COMMENTEZ

Inscrivez-vous ou connectez-vous pour commenter
avatar
  S’abonner  
Notifier de