Chez ces insectes hors du commun, la femelle a un pénis et le mâle possède un vagin !

Découverte en 2014 par des chercheurs japonais, le Neotrogla brésilien est un minuscule insecte dont la particularité est que ses structures génitales sont inversées. Ainsi, la femelle présente un long organe proche d’un pénis tandis que le mâle dispose d’une poche vaginale ! A présent, les chercheurs connaissent les raisons pour lesquelles ces amateurs de crottes de chauve-souris ont adopté cette nouveauté évolutive, « un événement extraordinairement rare ».

 

UN CAS UNIQUE D’INVERSION DES ORGANES GÉNITAUX

Le cycle de vie des animaux est globalement toujours le même, quel que soit l’espèce : naître, se reproduire, mourir. La reproduction est une étape extrêmement importante, question de survie oblige, si bien que les comportements amoureux des animaux sont parfois subjuguant, alors qu’ils élaborent des moyens fascinants et parfois complexes pour y parvenir. Le Neotrogla brésilien, cet insecte de trois millimètres vivant dans des grottes au Brésil, en est un parfait exemple !

Sa particularité réside dans le fait que ce sont les femelles qui possèdent une sorte de pénis, afin de pénétrer le corps de leur partenaire mâle et d’y prélever le sperme. Le mâle, quant à lui, présente une sorte de poche vaginale. Et leur accouplement dure entre 40 et 70 heures ! S’agissant du seul cas connu d’inversion des organes génitaux entre les mâles et les femelles, sa découverte vaudra le prix IG-Nobel de biologie en 2017 à ses découvreurs et descripteurs.

 

POURQUOI LES NEOTROGLAS FEMELLES DISPOSENT D’UN PENIS ?

Lors de leurs séances sexuelles, la femelle monte sur le mâle et insère son pénis (appelé gynosome) dans la poche vaginale du mâle et les verrouille ensemble. Les chercheurs ont d’ailleurs tenté de séparer les couples pendant leur accouplement… Cependant, le lien est si fort qu’ils ont brisé le corps du mâle en deux ! Ils se sont alors interrogés sur deux points de cette « nouveauté évolutive » : pourquoi est-ce la femelle qui dispose du pénis ? Et pourquoi un lien si fort pendant l’accouplement ?

Dans leur dernière étude publiée dans la revue Biology Letters, les chercheurs expliquent que ce fait rare et insolite découle des difficiles conditions de survie de ces insectes : « Ils habitent dans des grottes sèches et oligotrophes (pauvres en éléments nutritifs), la concurrence féroce pour les dons séminaux a probablement inversé leur propension aux accouplements multiples ». Ainsi, les femelles ont développé un pénis disposant d’une minuscule valve de commutation, large de 0,3 millimètre, afin d’absorber le plus de sperme possible et le stocker.

Current Biology

 

LE SPERME, UNE RESSOURCE PRÉCIEUSE POUR LES NEOTROGLAS FEMELLES 

Dans la revue eLife, les chercheurs ont précisé que « la capacité d’obtenir de plus grandes quantités de sperme grâce à la valve a conduit à une concurrence féroce sur le sperme entre les femelles, ce qui facilite l’évolution du pénis féminin ». D’autant que, selon eux, cette évolution a surgi deux fois dans ce groupe d’insectes ! Et si les femelles se sont transformées en véritables chasseuses de sperme, plus agressives, plus proactives et plus efficaces, c’est notamment parce que le sperme, délivré dans une capsule dure par le mâle qu’on pourrait ajouter à la liste des éjaculations insolites du monde animal, leur offre deux usages.

En effet, les ressources sont si rares dans les grottes que les femelles peuvent soit utiliser les capsules stockées pour féconder leurs œufs, soit les consommer. Oui, les manger pour se nourrir ! Pour elles, le sperme est donc une ressource précieuse très recherchées. Les Neotroglas femelles ne peuvent pas se permettre d’attendre que les mâles fassent le premier pas ! Et comme le rappellent les chercheurs, « l’évolution du pénis d’une femelle est un événement extraordinairement rare ». Bien sûr, puisque nous n’avons pas encore recensé toutes les formes de vies sur notre planète, il n’est pas impossible de tomber prochainement sur d’autres cas !


Si vous avez confiance en vous-mêmes, vous inspirerez confiance aux autres.

— Johann Wolfgang von Goethe