Cette innovation française permet aux viticulteurs de protéger leurs vignes sans l’aide d’herbicides

Afin de réduire l’utilisation de pesticides et herbicides dans l’agriculture, plusieurs entreprises cherchent des solutions. Inovinea, start-up française, a développé dans cette optique une tuile à installer au pied des vignes. Une solution plus écologique qui a également l’avantage de rester en place jusqu’à la mort de la plante.

 

REMPLACER LES PAILLIS PAR UNE SOLUTION PLUS EFFICACE ?

Pour créer cette tuile unique, Inovinea s’est inspirée d’une méthode utilisée par de nombreux viticulteurs pour éviter que de mauvaises herbes ne poussent : l’étalage de paillis d’écorces. Cependant, comme le rappelle Céline Gelay, salariée d’Inovinea, « les paillis demandent du temps pour être épandus et ne sont pas pérennes ». La tuile Symbio, une fois installée au pied des cèpes mais aussi des arbres fruitiers et ce dès leur plantation, ne pourrit pas et sa durée de vie est égale à celle des cultures qu’elle protège.

Afin d’être la plus pratique possible, les chercheurs d’Inovinea ont équipé la tuile de sillons pouvant accueillir des tuyaux. Elle est aussi capable grâce à son crénelage de ralentir l’eau de pluie si elle est placée sur une parcelle en pente.

Enfin, pour rester dans une démarche écologique, la tuile est réalisée dans du « polypropylène car il nous a semblé important d’utiliser une matière qui se recycle aisément et bénéficie d’une filière de réutilisation qui marche « .

 

LES PREMIERS TESTS CONCLUANTS

Istrea, un organisme scientifique a expérimenté la tuile en question au cœur d’une vigne dans l’Hérault. Patrick Rosique, chercheur au sein de cet institut a expliqué en quoi consistait le test. Sur plusieurs saisons, les capacités de la tuile ont été mises à l’épreuve, en particulier son impact sur l’environnement et son efficacité contre les mauvaises herbes.

Il s’avère que la tuile Symbio est efficace sans faire appel à des herbicides. Cela représente déjà une innovation car les raisins comptent parmi les fruits contenant le plus de pesticides. Mais elle contribue aussi à améliorer la qualité du sol et la résistance de la vie microbiologique qu’elle contient.

À l’heure actuelle, la tuile Symbio, malgré ses qualités, n’est pas encore produite. Inovinea est en train de lever les fonds en vue d’honorer ses premières commandes. La petite entreprise espère pouvoir commencer dès l’automne à produire les tuiles et les livrer aux clients dès l’hiver 2018.

 

MOINS DE PESTICIDES D’ICI 2025 ? 

La start-up française s’inscrit avec cette tuile anti-herbicide dans une démarche engagée par le Gouvernement. Tous les agriculteurs devront en effet réduire de 50 % au minimum les pesticides qu’ils emploient d’ici 2025. Avec Symbio, Inovinea propose une alternative naturelle et durable qui a de quoi conquérir les viticulteurs mais aussi les agriculteurs possédant des vergers.


Accompagnez-nous sur les réseaux sociaux