En 1814, ce n’est pas une averse météorologique qui causa une inondation dans la ville de Londres, mais bien de la bière. Retour sur cet incident insolite tristement célèbre.

En 1814, à Londres, neuf personnes sont mortes dans une inondation de… bière ! Cette catastrophe est partie d’une brasserie londonienne appelée Meux and Company Brewery. Un immense réservoir contenant 610 000 litres de bière y a rompu sous la pression, entraînant l’explosion des autres citernes. Au final, ce ne sont pas moins de 1 470 000 litres de bière qui se sont déversés dans la rue.

Malheureusement, les habitations aux alentours étaient pauvres et les occupants vivaient principalement dans des caves. Deux maisons et le mur d’un pub ont été détruits et au moins neuf personnes ont perdu la vie. La majorité de ces personnes sont mortes noyées ou à la suite de leurs blessures. Une dernière victime est décédée quelques jours plus tard suite à une intoxication alcoolique car elle avait essayé de boire autant de bière que possible pour ralentir l’inondation.

La brasserie n’a pas été jugée responsable de l’accident car la catastrophe a été considérée comme un “acte de Dieu” par le tribunal.

COMMENTEZ

connectez-vous pour commenter
avatar
  S’abonner  
Notifier de