10 films dont vous auriez pu connaître le dénouement en prêtant attention à ces indices

Vous le savez : la pire chose qu’il puisse arriver à un spectateur, c’est de se faire spoiler l’œuvre qu’il s’apprête à voir. Si beaucoup vont jusqu’à s’isoler au moment de savourer une œuvre audiovisuelle, ils en oublient souvent que le film aussi peut être une menace car de nombreux réalisateurs s’amusent à placer ici et là des indices concernant la fin de leur création. Si vous n’avez pas peur de vous faire spoiler, découvrez avec nous 10 de ces indices révélateurs.

 

Retour vers le futur 

retour-futur-indice

Vous connaissez le film par cœur et pourtant vous n’avez certainement pas remarqué l’indice laissé par le réalisateur. En effet, Robert Zemeckis ne s’est pas contenté de jouer avec le temps mais a permis aux spectateurs d’apercevoir l’avenir grâce à un élément du décor. Alors que la caméra passait d’une horloge à l’autre au moment de la présentation de Doc, le spectateur put entrevoir une photographie pour le moins originale : elle montrait un homme suspendu à une horloge. Il faudra attendre la fin du film pour se rendre compte que Doc se retrouve dans la même situation, tout en haut de la tour de la ville.

 

Raiponce

moblie-raiponce

Avant d’être kidnappée par la femme qui la séquestra dans une tour, Raiponce fut choyée et aimée par ses parents, roi et reine du royaume. Alors qu’au début de cette création Pixar la princesse n’est encore qu’un bébé, le spectateur regarde à travers ses yeux le mobile suspendu au-dessus de son lit. Si l’attention est portée sur le symbole qui suivra l’héroïne tout au long de son périple, les autres éléments présentent, en avance, les différents personnages qu’elle croisera. On y retrouve le cheval de la garde royale, le canard symbole de la taverne qui lui servira de refuge mais aussi Pascal son caméléon et meilleur ami.

 

Le prestige

le-prestige-film

Dans le film Le Prestige, Christopher Nolan laisse de nombreux indices permettant de mieux cerner l’histoire du personnage et d’appréhender ce qui va lui arriver. Un de ces indices tient en la déclaration du personnage qui, en voix off, dévoile le fin mot de l’histoire. « Nous étions deux jeunes hommes avec une grande carrière. ». Ici, le personnage ne parle pas des deux rivaux mais bel et bien du fait qu’il se produit avec l’aide d’un frère jumeau caché.


Il n’y a point de génie sans un grain de folie.

— Aristote