Des chercheurs utilisent des coraux imprimés en 3D pour sauver l’écosystème, et ça fonctionne !

Face à la disparition et à la dégradation progressive des récifs coralliens qui menacent les écosystèmes, une entreprise autrichienne a confectionné des coraux, grâce à une imprimante 3D. 

Quelles sont les causes de la disparition des récifs coralliens ?

La disparition des récifs coralliens est causée par de nombreux facteurs, d’origine humaine mais aussi naturelle. L’homme est majoritairement responsable des dérèglements naturels qui ont un effet très néfaste sur les coraux. Le réchauffement de l’atmosphère ou encore la pollution des mers et des océans dégradent progressivement la faune et la flore océanique.

Les océans absorbent le gaz carbonique rejeté par l’activité humaine, entraînant la hausse des températures. Cette chaleur empêche les polypes, des petits organismes dont sont constitués les coraux, de construire leurs squelettes de calcaire. D’autres facteurs humains comme l’augmentation de la pêche ou les ancrages sauvages expliquent la destruction massive des récifs coralliens.

La nature peut, elle aussi, abîmer les coraux, même si l’activité humaine reste un facteur majeur dans leur disparition. Ainsi, les cyclones, les marées basses et même quelques espèces marines, dont les étoiles de mer Acanthaster Planci, peuvent avoir un mauvais impact sur les récifs. D’autre part, le blanchissement corallien est un vrai poison. Il s’agit d’un phénomène de dépérissement des coraux qui se manifeste sous la forme d’une décoloration. Cette « maladie » fragilise et tue petit à petit les coraux. À noter que le blanchissement corallien est, lui aussi, principalement dû à l’activité humaine.

Blanchissement corallien

L’imprimante 3D, une solution viable à la reconstruction de ces récifs ?

Une entreprise autrichienne a décidé de prendre le problème à bras-le-corps en remplaçant les récifs coralliens endommagés par des coraux créés de toutes pièces à l’aide d’une imprimante 3D. L’impression des coraux se fait grâce à des matériaux granulaires composés de sable. Imitant la texture et la forme géométrique des récifs naturels, les coraux confectionnés via imprimante 3D sont installés sous l’eau afin que la vie sous-marine y trouve refuge.

Les coraux sont ensuite acheminés d’île en île, là où les récifs coralliens sont les plus endommagés. Cette technique est une solution plus fiable et plus durable que celle qui consiste à installer des blocs de béton en guise de leurre, car son empreinte carbone est bien plus faible et elle ressemble davantage aux vrais récifs.

Quels sont les avantages d’une telle technique ?

L’impression 3D des coraux représente une avancée considérable dans la conservation des écosystèmes se trouvant entres les récifs et les côtes. Sans les récifs coralliens, de nombreux pays seraient totalement engloutis par l’eau, car ils participent à réduire les dommages causés par les tempêtes, les tsunamis ainsi que les ouragans. De plus, la disparition de ces récifs serait une véritable catastrophe pour la faune et la flore océanique, l’alimentation de millions de personnes ou encore l’économie.

Cependant, l’urgence est à la préservation de cet habitat, il est donc primordial de préserver les récifs plutôt que d’essayer de minimiser les dégâts causés par notre activité…

© Seeker – Mise en place des coraux issus d’une impression 3D

C’est impossible, dit la fierté. C’est risqué, dit l’expérience. C’est sans issue, dit la raison. Essayons, murmure le cœur.

— William Arthur Ward