Grâce à ce dispositif Orion, des chercheurs ont trouvé un moyen pour les personnes devenues aveugles de recouvrer partiellement la vue. Un nouvel espoir pour les personnes aveugles…

Une prothèse corticale visuelle pour les personnes devenues aveugles

Lorsqu’une personne naît aveugle, la partie du cerveau qui est censée traiter la vue n’est pas correctement développée et est donc non fonctionnelle. Pour une personne devenue aveugle au cours de la vie, le cortex visuel situé dans le cerveau n’est pas endommagé, mais le cerveau ne reçoit plus les informations provenant de l’oeil. Mais est-il possible grâce à des moyens technologiques de surpasser ce déficit ?

C’est justement ce que sont parvenus à accomplir les chercheurs du Baylor College of Medicine. Dans un extraordinaire procédé médical, six personnes aveugles ont partiellement recouvré la vue grâce à l’appareil Orion, signé Second Sight, un outil qui permet d’envoyer des images à partir d’une caméra, directement dans le cerveau, grâce à des implants. 

Bien que l’idée d’une prothèse corticale visuelle existe depuis des années, la technologie est enfin assez avancée pour faire de cet essai clinique une réalité. Ces 6 participants sont ainsi les premiers à bénéficier de cette technologie de pointe…

“En contournant complètement l’oeil, vous ouvrez le potentiel à beaucoup, beaucoup plus de gens”, explique au Daily Mail, Alex Shortt, un chirurgien de l’hôpital ophtalmologique Optegra et qui n’était pas impliqué dans la recherche. “C’est, à mon avis, une percée énorme, une avancée incroyable et c’est très excitant », explique-t-il avant de poursuivre : « C’est un complet changement de paradigme pour traiter les gens avec une cécité totale. C’est un vrai message d’espoir.”

Un dispositif à la pointe de la technologie

Le dispositif Orion est assez simple puisqu’il combine deux éléments : un implant cérébral et une paire de lunettes. L’expérience consistait à poser un implant de 60 électrodes au cerveau, qui était relié et recevait des informations d’une caméra fixée sur les lunettes. Ainsi, cela a permis de délivrer les informations visuelles, avec un modèle de stimulation qui va produire la perception de l’image visuelle correspondante à la personne qui porte le dispositif, sans même passer par les yeux. 

Pour une étude de faisabilité, et ainsi tester le dispositif de Second Sight, les chercheurs ont demandé aux participants avec une cécité complète de regarder un écran d’ordinateur complètement noir en utilisant Orion. Lorsqu’un carré blanc faisait son apparition au hasard sur l’écran, les participants parvenaient à localiser correctement le carré la majorité du temps.

“Si vous pouvez imaginer chaque endroit du champ visuel dans le  monde visuel, il y a une partie correspondante dans le cerveau qui représente cette aire, cette position spatiale”, explique Daniel Yoshor, professeur de neurochirurgie à Baylor College of Medicine, dans la vidéo ci-dessous. “Et nous savons que si nous stimulons le cerveau de quelqu’un… sur un point spécifique, nous produirons une perception d’un point de lumière correspondant à cette carte, dans le monde visuel.”

Vers un retour total de la vue ?

Le professeur de neurochirurgie Yoshor pense que ce n’est qu’un début pour la restauration complète de la vue pour les personnes aveugles. 

« Pensez à un tableau qui utilise le pointillisme, où des milliers de petits points se rassemblent pour créer une image complète », illustre-t-il. « Nous pourrions faire la même chose en stimulant des milliers de points sur la partie occipitale du cerveau”, explique le chercheur sur le blog du BCM. Même si le dispositif est à ses débuts, il contribue déjà à changer des vies. 

Benjamin James Spencer, un homme âgé de 35 ans, est devenu aveugle à l’âge de 9 ans et explique, toujours au Daily Mail, les miracles de ce dispositif qui lui a permis de voir sa femme et ses trois filles pour la première fois : “Je pouvais voir mes enfants courir pour me faire un câlin.” Il ajoute également : “Ce n’est pas une vision parfaite, c’est comme une vidéo de surveillance des années 1980. Ce n’est peut-être pas encore une vision complète, mais c’est quelque chose.”

Ces premiers essais démontrent dans tous les cas un réel espoir pour les personnes devenues aveugles au cours de leur vie…

COMMENTEZ

Inscrivez-vous ou connectez-vous pour commenter
avatar
  S’abonner  
Notifier de