Le 10 avril 2019 est une date qui fait désormais partie de l’Histoire. Pour la toute première fois, l’humanité a pu observer un trou noir. Découvrez pourquoi cet événement est une avancée majeure dans le domaine des sciences.

LE FRUIT DE PLUS DE DEUX ANS DE TRAVAIL

À près de 53 millions d’années-lumière de la Terre, se trouve le trou noir de M87*, il est situé au centre de la galaxie M87. ce trou noir est officiellement le premier observé par l’Homme grâce au travail acharné de plus de 200 scientifiques. Il leur a fallu plus de deux ans pour arriver à ce résultat.

L’histoire de ce cliché commence en effet en 2017. À cette époque, 8 radiotélescopes sont placés à travers le monde afin de n’en former qu’un seul. Ensemble, ils forment le Telescope Event Horizon ou EHT, un réseau collectant des données et dont l’objectif principal est de capturer l’horizon des évènements d’un trou noir.

Sachez que le trou noir supermassif M87* est absolument colossal, sa masse est ainsi 6,5 milliards de fois supérieure à celle de notre soleil. C’est bien plus que Sagittarius A*, le trou noir qui se trouve au centre de La Voie Lactée. Sachez que la lumière que vous voyez sur l’image a été émise il y a environ 53 millions d’années, le temps qu’elle a pris à arriver jusqu’à notre planète.

UNE PREUVE OFFICIELLE DE L’EXISTENCE DES TROUS NOIRS

Le cliché est également devenu le symbole d’une des théories scientifiques les plus importantes de notre histoire. Albert Einstein avait en effet prédit l’existence des trous noirs, et avait également émis l’hypothèse qu’on pouvait observer leur contour ainsi que son horizon d’événements dans certaines circonstances.

Il manquait toutefois à Albert Einstein des preuves qui sont arrivées plus de 100 ans plus tard. La première de ces preuves a vu le jour en 2015 sous la forme d’une onde observée par les interféromètres Ligo et Virgo. Mais le cliché du 10 avril reste la plus belle illustration de son hypothèse, prouvant que le scientifique avait raison.

QUE VOIT-ON SUR CE CLICHÉ EXCEPTIONNEL ?

La première image du trou noir M87* se compose d’un anneau aux teintes jaunes orangées gravitant autour d’un noyau sombre. Ce cercle noir est en réalité l’ombre du trou noir, tandis que l’anneau coloré est son disque d’accrétion composé de matière et de gaz. Cet anneau peut être observé jusqu’à ce qu’il soit avalé par le trou noir, puisque une fois que la lumière y pénètre, elle ne peut plus en ressortir.

Mais les couleurs de cet anneau ne sont pas ses teintes réelles. Afin de représenter au mieux la luminosité des émissions, les chercheurs ont sélectionné une palette de couleurs chaudes. D’un point de vue optique, l’anneau en question devrait apparaître blanc, bleu ou rouge selon les spécialistes.

Si l’image manque de netteté pour certains, elle marque bien le début d’une révolution dans l’observation mais aussi l’étude des trous noirs. Les experts souhaitent maintenant observer plus en détails ces monstres cosmiques, notamment la façon dont ils interagissent avec ce qui les entoure.

Nous saluons le travail de cette équipe de chercheurs ainsi que la prouesse qu’ils ont pu accomplir grâce aux nouvelles technologies. Nous devons désormais patienter pour voir une deuxième image, celle de Sagittarius A*.

COMMENTEZ

Inscrivez-vous ou connectez-vous pour commenter
avatar
  S’abonner  
Notifier de