Points bleus ou violets ? Cette illusion d’optique aide les chercheurs à étudier notre jugement

Les illusions d’optique sont faites pour mettre notre sens de la perception visuelle ou de l’interprétation à l’épreuve . Mais est-ce que les illusions d’optique peuvent influencer notre jugement face à une situation ? C’est ce que des chercheurs ont démontré via une illusion d’optique uniquement faite de pois bleus et violets.

En matière de couleurs comme pour certaines décisions, on pourrait croire qu’il existe des règles strictes car elles sont bien distinctes. Il est pourtant beaucoup plus relatif qu’on ne le pense. Notre interprétation peut faire qu’une couleur nous apparaisse d’une certaine nuance alors que ce n’est pas le cas. Ce concept qui fonctionne également pour notre jugement face à une menace a été au centre d’une étude étonnante. Pour que les chercheurs puissent vérifier cette hypothèse, ils ont mis un panel de participants non-daltoniens face à une image faite de ronds bleus et violets.

Les images en question comportent 1 000 ronds dans des nuances de couleurs allant du bleu au violet et une même question a été posée à tous les participants : est-ce que chacun des ronds est bleu ou non. L’expérience s’est soldée par des résultats identiques sur tous les participants sur les 200 premiers essais. Mais une fois cette étape passée, les participants ont vu de moins en moins de ronds bleus alors que leur nombre n’avait pas changé.

Au fur et à mesure, la perception et donc le jugement des participants ont évolué. Si lors des premières sessions, certains ronds lui apparaissaient violets, ils les ont définis comme bleus par la suite. Des résultats que les chercheurs ont également constaté en modifiant l’exercice.

Par la suite, il a été demandé aux participants de juger si un visage était menaçant ou non et si des propositions de recherche étaient éthiques. Quand les exemples cités devenaient moins courants, les participants ont revu leurs jugements : ceux qu’ils considéraient comme n’étant pas menaçants ou contraires à l’éthique le devenaient.

Via cette simple illusion d’optique, les chercheurs révèlent que notre sens du jugement peut évoluer rapidement mais permettrait également d’expliquer les tendances pessimistes de certaines personnes. Cela nous montre également que la perception de problèmes sociaux pourra également évoluer à partir du moment où ceux-ci seront moins répandus.


Les services secrets britanniques utilisaient leur sperme comme encre invisible

— @DailyGeekShow