7 îles paradisiaques que vos petits-enfants ne pourront sans doute jamais visiter

Sable blanc, palmiers, eau turquoise… Le monde est parsemé d’îles toutes plus paradisiaques les unes que les autres. Mais pour combien de temps encore ? Le réchauffement climatique les menace à tel point que vos petits-enfants ne pourront sans doute jamais les visiter. En voici 7 d’entre elles. 

 

Les Maldives

iles-menacees-rechauffement-climatique-2 iles-menacees-rechauffement-climatique-3

Les Maldives se situent dans l’océan Indien et sont composées de 1 199 îles, dont 202 sont habitées. Avec ses étendues de plages au sable blanc, ses hôtels de luxe et ses eaux turquoise, ce pays d’Asie du Sud est extrêmement prisé par les voyageurs, attirant chaque année plus d’un million de touristes. Et si jamais vous n’avez pas encore eu la chance de visiter les Maldives, dépêchez-vous : les scientifiques estiment que d’ici 100 ans, elles se retrouveront englouties sur les eaux. En cause ? Le réchauffement climatique. En effet, ces îles se trouvent à peine à 1,5 mètre au-dessus de la mer alors que le niveau de cette dernière ne cesse de monter.

 

 

Les Kiribati

iles-menacees-rechauffement-climatique-5 iles-menacees-rechauffement-climatique-6

Les Kiribati se situent dans l’océan Pacifique et sont principalement connues pour la pêche florissante, l’observation des oiseaux mais aussi pour le surf. A en croire les prévisions, les atolls coralliens et les 33 îles qui composent cette majestueuse destination pourraient être submergés à la fin du siècle. Certains rapports affirment même que celles-ci pourraient être inhabitables d’ici 2050 en raison de l’érosion côtière et de la contamination de l’eau.

 

Les îles Salomon

Des coraux dans les eaux des îles Salomon via Shutterstock
Des coraux dans les eaux des îles Salomon via Shutterstock

iles-menacees-rechauffement-climatique-8

Rien qu’au mois de mai 2016, cinq îles inhabitées des îles Salomon ont été englouties par la mer, et six d’entre elles sont aujourd’hui menacées de suivre le même chemin. Encore une fois, nous devons ce malheureux et alarmant phénomène à la montée du niveau de la mer ainsi qu’à l’érosion côtière provoquées par le réchauffement climatique. Composé de plus de 900 îles, cet archipel situé à l’est de la Papouasie-Nouvelle-Guinée demeure néanmoins paradisiaque et offre tout un tas d’activités. Mais pour combien de temps encore ?

 

Les îles de la Madeleine

Un coucher de soleil sur les falaises des îles de la Madeleine via Shutterstock
Un coucher de soleil sur les falaises des îles de la Madeleine via Shutterstock
Une des côtes des îles de la Madeleine via Shutterstock
Une des côtes des îles de la Madeleine via Shutterstock

Les îles de la Madeleine sont un archipel canadien du golfe de Saint-Laurent appartenant au Québec. En plus des plages de sable blanc et des falaises aux roches rouges, les îles Madeleine sont également exposées à des vents violents. Ces derniers sont si fréquents et si puissants, que les côtes de ces îles sont érodées de façon significative. Alors que celles-ci étaient tout de même protégées jusque-là par un mur de glace, celui-ci devrait totalement disparaître d’ici 75 ans, fondant à cause du réchauffement climatique. Ce qui laisse les îles de la Madeleine sans protection et en proie aux tempêtes.


Une espèce animale ou végétale disparaît toutes les 20 minutes.

— @DailyGeekShow