Amazon utilise une intelligence artificielle pour surveiller ses employés les moins productifs. Ainsi, selon certaines estimations, l’IA de Amazon licencierait plus de 10 % de son personnel chaque année. Le géant du e-commerce estime que les objectifs de productivité sont rationnels. Cependant, certains employés subissent tellement de pression qu’ils évitent les pauses pour aller aux toilettes !

L’IA DE AMAZON NE VOIT QUE LES CHIFFRES, PAS LES GENS

Le moteur de Amazon n’est pas tant son site internet que ses entrepôts. C’est dans ces immenses bâtiments que les travailleurs doivent suivre, emballer, trier et préparer les commandes des internautes, avant de les expédier. Ces employés subissent des conditions de travail pénibles. En effet, ils sont sous pression et doivent « faire des bénéfices » en préparant des centaines de colis par heure.

Mais surtout, ils peuvent perdre leur emploi s’ils ne le font pas assez vite. Comme le souligne la très critique Stacy Mitchell, codirectrice de l’Institute for Local Self-Reliance, « Vous avez toujours quelqu’un derrière vous qui est prêt à prendre votre poste ». Le processus de suivi des employés est entièrement automatisé, par une machine qui ne voit que les chiffres, pas des humains.

En effet, c’est une intelligence artificielle qui surveille les travailleurs et leur taux de productivité. C’est également elle qui leur envoie des avertissements, concernant la qualité ou la productivité insuffisante, sans intervention des superviseurs. Selon Stacy Mitchell, les travailleurs s’en plaignent souvent. Ainsi, les employés considèrent qu’ils sont « traités comme des robots parce qu’ils sont contrôlés et supervisés par ces systèmes automatisés ».

De plus, l’IA de Amazon va jusqu’à suivre le « temps libre » des travailleurs. Ainsi, s’ils cessent de scanner des paquets pendant trop longtemps, le système génère automatiquement des avertissements. Éventuellement, l’employé peut être congédié. De peur de perdre leur emploi, certains travailleurs évitent les pauses pour aller aux toilettes !

AMAZON LICENCIERAIT 10 % DE SES EMPLOYÉS, CHAQUE ANNÉE

Selon un avocat représentant Amazon, l’entreprise aurait licencié des centaines d’employés de son entrepôt de Baltimore entre août 2017 et septembre 2018. La raison : le non-respect des quotas de productivité. Un porte-parole de Amazon a précisé que ce sont 300 employés à temps plein qui ont été congédiés pour inefficacité. L’entrepôt compte aujourd’hui environ 2500 employés à temps plein.

Cela signifierait que Amazon licencie plus de 10% de son personnel chaque année pour des raisons de productivité. En Amérique du Nord, Amazon possède 75 entrepôts et emploie plus de 125000 travailleurs à temps plein. Ainsi, cela signifie que des milliers de personnes perdent leur travail chaque année chez le géant du e-commerce ! Amazon se défend et précise que ses employés doivent « être minutieux et efficaces dans le traitement de chaque commande ».

C’est pourquoi l’entreprise utilise cette intelligence artificielle, une « mesure de productivité brevetée ». Elle assure que les objectifs sont fixés objectivement. Toutefois, de nombreux employés d’Amazon font part de leur mécontentement. Par exemple, l’année dernière, des travailleurs d’une usine du Minnesota ont organisé des manifestations contre l’entreprise. Ces personnes immigrées d’Afrique de l’Est soulevaient le manque de temps de pause, y compris pour la prière.

En réponse, Amazon a continué de vanter les avantages à travailler pour l’entreprise, en soulignant leurs taux de salaire horaire et leurs politiques, comme le congé parental. Cependant, les travailleurs qui ne satisferont pas aux normes de productivité n’en profiteront pas longtemps…

COMMENTEZ
5

Inscrivez-vous ou connectez-vous pour commenter
avatar
1 Fils de commentaires
4 Réponses de fil
0 Abonnés
 
Commentaire avec le plus de réactions
Le plus populaire des commentaires
4 Auteurs du commentaire
pierrepanJoliez JBDominguez.karin Auteurs de commentaires récents
  S’abonner  
plus récent plus ancien Le plus populaire
Notifier de
Dominguez.karin
Invité
Dominguez.karin

Je vis dans un village kuntzig où le conseiller du maire est le premier trappeur de France Il extermine les renards les fouines les blaireaux Ces. Animaux magnifiques et utiles ont autant le droit de vivre paisiblement sur cette planète Chasseurs et trappeurs sont des barbares qui assouvissent leur pulsion… Lire la suite »