― AimPix / Shutterstock.com

La pandémie de coronavirus n’a pas seulement mis à mal le système socio-économique de plusieurs pays du monde. Elle a aussi chamboulé le système éducatif à tel point que de nombreuses écoles et universités ont dû opter pour le système d’éducation à distance, c’est-à-dire des cours en ligne, pour essayer de poursuivre l’enseignement des élèves. Mais le problème c’est que si les cours et les devoirs sont faits en ligne sans trop de souci, quid des examens ?

Aux États-Unis, plus de 20.000 écoles utilisent la plateforme Edgenuity, un fournisseur de programmes en ligne de la maternelle à la 12e année qui propose entre autres des cours numériques et des services d’enseignement. Mais, comme nous le rapporte le Journal du Geek, cet algorithme s’occuperait également d’évaluer les tests des élèves de certaines écoles.

C’est le cas pour un certain élève dénommé Lazare qui, après avoir effectué un test d’histoire sur Edgenuity, a eu la note de 50/100. L’élève était démoralisé mais sa mère a remarqué que la correction avait été trop rapide pour avoir été faite de la main du professeur de son fils. En complétant d’autres évaluations, le mode de fonctionnement de l’algorithme s’est précisé. La mère et son fils ont alors compris : il suffisait de duper l’algorithme en insérant plusieurs mots-clés précédés de deux phrases complètes. Cela a eu pour résultat de faire passer Lazare d’un F à un A+ !

D’autres élèves, quant à eux, ont juste fait des recherches sur Internet, puis ont fait un copier-coller et le tour était joué ! Toutefois, outre le problème de la triche, il semblerait que les professeurs ne passent pas en revue les évaluations de leurs élèves, alors qu’ils en ont la possibilité. Malgré les bonnes notes des élèves grâce à Internet et une intelligence artificielle qui peut être dupée, quid du réel niveau de ces élèves ?

COMMENTEZ

connectez-vous pour commenter
avatar
  S’abonner  
Notifier de