Cette intelligence artificielle a appris à programmer des logiciels

Concernant l’intelligence artificielle, on n’arrête pas le progrès. Avec BAYOU, les chercheurs sont allés encore plus loin en créant une IA capable de générer des lignes entières de codes à partir de seulement quelques mots clés.

UNE IA PROGRAMMEUSE

C’est à une équipe d’informaticiens de l’Université Rice, situé à Houston, que nous devons la création de cette intelligence artificielle (IA). Financés par l’armée américaine et Google, ils ont donné naissance à une IA capable de coder n’importe quel logiciel à partir de simples mots clés entrés par l’utilisateur. Une étude concernant cette IA, les conditions de sa création et ses futures applications dans le monde informatique a d’ailleurs été publiée. Son nom est BAYOU.

Cette IA fonctionne avec le système d’apprentissage profond (ou deep learning). On lui a fait lire plus de 100 millions de lignes de codes JAVA issues de logiciels Android qui ont formé sa base de données initiale. Le deep learning entre en compte au moment où pour chaque logiciel qu’elle a assimilé, on lui a indiqué le but du logiciel et son fonctionnement. À partir de là, BAYOU est capable de fournir les lignes de codes nécessaires à la création de presque n’importe quel logiciel à partir de ce qu’elle a appris. Si les lignes de codes qu’elle fournit ne sont qu’une ébauche de logiciel et nécessitent quelques remaniements derrière, BAYOU constitue une réelle avancée dans le monde informatique.

UNE GRANDE AVANCÉE DANS LE MONDE DE LA PROGRAMMATION

BAYOU est donc capable de générer des lignes de codes correspondant au programme que vous souhaitez développer grâce à ses compétences et à partir de simples mots-clés. Il s’agit d’une grande avancée pour la recherche mais également pour les futurs développeurs. En effet, cette IA est très simple d’utilisation contrairement à d’autres qui demandent de nombreuses connaissances pour les utiliser. Elle pourrait donc, à terme, trouver son utilité pour les développeurs débutants mais également pour l’enseignement.

Retenons toutefois que BAYOU n’en est encore qu’à ses balbutiements et que, si elle permet de générer des lignes de codes, elle demande tout de même certaines connaissances en codage pour pouvoir utiliser tout son potentiel. En effet, elle ne produit qu’une ébauche de ce qui pourra être par la suite une application, par exemple. Il est donc nécessaire qu’un codeur repasse derrière pour réorganiser et éventuellement compléter toutes ces lignes de code afin de produire une application fonctionnelle.


Accompagnez-nous sur les réseaux sociaux