Le jeu vidéo n’est pas réservé qu’aux humains. Les intelligences artificielles peuvent aussi s’amuser pendant des heures, et peuvent même devenir très compétitives. Une équipe de chercheurs a mis au point une IA à la capacité d’apprentissage incroyable, au point qu’elle parvient à battre des joueurs professionnels !

LE FPS, NOUVEAU TERRAIN DE JEU DES IA

Ce n’est pas la première fois que les intelligences artificielles se mettent à jouer. Les chercheurs voient dans celui-ci, qu’il soit vidéoludique ou non, un excellent moyen de développer les facultés d’apprentissage des IA.

Chez DeepMind, entreprise spécialisée dans les intelligences artificielles, un jeu vidéo est au centre de nombreux tests en ce moment : Quake III Arena. Le FPS sorti en 1999 est l’élément central d’une nouvelle expérimentation. Les chercheurs veulent voir grâce à ce titre si l’IA peut apprendre et travailler avec d’autres joueurs dans un environnement en 3D généré aléatoirement. Leurs observations ont été publiées dans une étude visible ici.

UNE IA CAPABLE DE COOPÉRER ?

Dans le cadre de ces tests, c’est le mode de jeu « Capture the Flag » qui a été privilégié. Il voit s’affronter deux équipes de joueurs ayant comme objectif de capturer les drapeaux ennemis. Avant de commencer à jouer, les IA avaient appris quelques notions de stratégie ainsi que certains des environnements créés par le jeu. A part ce détail, l’IA était au même niveau qu’un joueur découvrant le titre.

Il faut bien comprendre le fonctionnement de cette intelligence artificielle. Son atout majeur est sa capacité à consolider ses connaissances grâce à toute une population de bots. Plus ils jouent, plus l’IA engrange des connaissances sur le jeu et monte en niveau. Quand elle atteignait un objectif d’apprentissage, l’IA était récompensée d’un feedback positif par ses créateurs. Mais les résultats ont dépassé les attentes. Non seulement l’IA était capable de travailler en équipe avec les autres joueurs mais elle a aussi battu les humains.

L’IA a réussi à battre des joueurs professionnels en commençant comme un joueur débutant

UN BOT PLUS RUSÉ QU’UN JOUEUR HUMAIN ?

Pour créer des joueurs performants, les chercheurs ont fait des sélections au sein des IA. En jouant les uns contre les autres, ils ont décelé les meilleurs éléments. Ce sont elles qui ont affronté des joueurs humains professionnels. Au bout de 450 000 parties et alors que leur temps de réaction était calibré sur le niveau humain, les IA ont été les plus fortes.

Malgré un temps d’entraînement plus long, l’Homme n’a pu battre l’IA que sur 25 % des parties. Cela prouve que l’apprentissage d’une IA peut être collectif et coopératif. Amis joueurs, soyez donc sur vos gardes car dans les jeux à venir, les bots pourraient bientôt être difficiles à battre.

COMMENTEZ
1

Inscrivez-vous ou connectez-vous pour commenter
avatar
1 Fils de commentaires
0 Réponses de fil
0 Abonnés
 
Commentaire avec le plus de réactions
Le plus populaire des commentaires
1 Auteurs du commentaire
Robert Auteurs de commentaires récents
  S’abonner  
plus récent plus ancien Le plus populaire
Notifier de
Robert
Invité
Robert

Et ça s’appelle journaliste en faisant une faute grossière dans le titre de l’article… Pauvre France…