© Netflix – House of Cards / Allociné

Après l’exclusion de l’acteur accusé de harcèlement sexuel, la société de production MRC avait dû entièrement remanier le script de House of Cards. Kevin Spacey a été condamné à verser 31 millions de dommages et intérêts.

Kevin Spacey (American Beauty) était la star de la série à succès House of Cards. En effet, il incarnait un politique sans scrupules dans les cinq premières saisons de la série. Mais, après avoir été accusé de harcèlement sexuel, l’acteur avait été évincé en plein mouvement #MeToo. La société de production de la série avait lancé une enquête interne, et les accusations à l’encontre de l’acteur s’étaient avérées.

Ce qui avait entraîné le remaniement du script de la saison 6 de House of Cards. En effet, il a fallu réécrire entièrement le script pour en exclure le personnage de Kevin Spacey. Ainsi, à la suite de cette réorganisation complète, la saison 6 ne comptait plus que 8 épisodes, au lieu des 13 habituels.

Le départ de l’acteur avait aussi engendré des pertes « substantielles » pour la société de production, Media Rights Capital. Ainsi, MRC avait entamé, en 2019, une procédure pour demander à l’acteur des dommages et intérêts. Aujourd’hui, c’est officiel : Kevin Spacey a été condamné à verser 31 millions de dollars à MRC.

COMMENTEZ

avatar
  S’abonner  
Notifier de