Théodore Tomasz, un lycéen de 18 ans, a réalisé un court-métrage qui a rencontré un franc succès sur YouTube. Son sujet d’étude ? L’homophobie en milieu scolaire et en société.

C’était au printemps dernier que Théodore Tomasz a tourné son tout premier court-métrage dans le lycée Camille Claudel à Digoin, dans le département de la Saône-et-Loire. La vidéo, intitulée « Par un regard », rapporte comment plusieurs adolescents vivent leur homosexualité. Dans ce court-métrage de 22 minutes, Théodore Tomasz veut faire ressortir combien il est difficile pour les jeunes de se faire accepter dans le milieu scolaire et la société du fait de leur orientation sexuelle.

Pour rappel, le dernier rapport de SOS Homophobie a fait état d’un accroissement de 15 % des violences faites à l’encontre de la communauté LGBT en 2018 par rapport à 2017. 10 % de ces violences ont lieu dans l’entourage familial tandis que 5 % d’entre elles se déroulent en milieu scolaire.

Interrogé par France 3 Bourgogne-Franche-Comté, Théodore Tomasz déclare : « J’ai besoin de m’exprimer sur des sujets qui ne me semblent plus du tout normaux aujourd’hui. L’homophobie ne devrait plus exister, le sexisme non plus. Toutes ces discriminations sont totalement ridicules. »

Fier de son œuvre et de son impact, le jeune réalisateur compte continuer sur sa lancée en sortant, en octobre prochain, un deuxième court-métrage intitulé « Par un regard 2 » dont le teaser est déjà disponible sur YouTube.

COMMENTEZ

Inscrivez-vous ou connectez-vous pour commenter
avatar
  S’abonner  
Notifier de