— ronstik / Shutterstock.com

Erreur fatidique ou volonté divine ? beaucoup ont leur opinion sur ce qui est arrivé à cet Américain de 42 ans qui voulait faire tuer sa femme et sa fille par un tueur à gages. En effet, le message contenant le complot n’est pas arrivé audit tueur…mais à son ancien patron !

Les motivations de ce mari et père de famille étaient ni plus ni moins navrantes étant donné qu’il voulait, par la mort de sa famille, empocher le montant de l’assurance qui s’élevait à 1,5 million de dollars. Le complot date de 2017 et s’est passé dans l’État de Washington, aux États-Unis.

Le père de famille, Jeff Lytle, a envoyé un message destiné au tueur à gages dans lequel il exposait son plan et détaillait la méthode pour dissimuler le meurtre. Un meurtre par préméditation qui n’a heureusement pas été consumé étant donné que les « directives » ne sont pas arrivées à bon port.

Le message destiné au tueur à gages a effectivement été envoyé à l’ancien patron du père de famille qui a immédiatement alerté la police. Au cours de son audition, l’Américain a déclaré que c’était sa fille de quatre ans qui aurait pu envoyer les messages. En tout cas, il a été condamné pour deux chefs d’inculpation criminelle de meurtre au premier degré.  

COMMENTEZ

connectez-vous pour commenter
avatar
  S’abonner  
Notifier de