Un physicien autrichien débarque en Californie au début du 20e siècle

Il est toujours passionnant de connaître les observations d’un étranger lorsqu’il découvre un nouveau pays et une nouvelle culture, et les carnets de voyage de Ludwig Boltzmann mériteraient assurément une adaptation cinématographique. Si le récit de ce physicien autrichien ayant étudié à l’Université de Berkeley en Californie au tout début du 20e siècle peut sembler plutôt commun au premier abord, le sens du détail et la spiritualité dont il fait preuve dans ses écrits restent exceptionnels.

L’UN DES SCIENTIFIQUES LES PLUS CHARISMATIQUES DE L’ÉPOQUE

Remplis d’anecdotes amusantes, de tranches de vie touchantes et de portraits sidérants dépeignant à merveille l’Amérique du début du siècle, les carnets de Boltzmann, réputé pour être l’un des scientifiques les plus charismatiques de l’époque, constitueraient la base parfaite pour un script hollywoodien. Figure complexe et inspirante, l’autrichien connaitra une fin particulièrement tragique et se suicidera en 1906, certains historiens estimant qu’il souffrait de troubles bipolaires.

COMMENTEZ

connectez-vous pour commenter
avatar
  S’abonner  
Notifier de