© HawkeyeCZ / Wikimedia Commons

Au cours du siècle passé, les Illuminati ont largement été diabolisés, et ont été victimes de nombreuses théories du complot les accusant des pires méfaits. Mais sait-on réellement qui sont ces fameux Illuminati ? D’où viennent-ils et quels sont leurs objectifs ? Voici la véritable histoire des Illuminati.

Un mouvement de pensée fondé sur la lutte contre la superstition et l’obscurantisme

Illuminati est un nom donné à plusieurs groupes et communautés d’influence réels et fictifs. Historiquement, le nom fait généralement référence aux Illuminés de Bavière, une société secrète des siècles des Lumières, fondée en Bavière, une région qui fait aujourd’hui partie de l’Allemagne. À cette époque, les objectifs de la société étaient clairs : s’opposer à la superstition, à l’obscurantisme, à l’influence religieuse sur la vie publique et politique, et aux abus de pouvoir de l’État.

L’homme à l’origine des Illuminati est Adam Weishaupt. Devenu orphelin à un très jeune âge, Weishaupt a été élevé par son oncle érudit qui a veillé à lui assurer la meilleure des éducations. Jusqu’à sa trentaine, il a vécu une vie sans surprise en devenant professeur de droit naturel et canonique à l’université d’Ingolstadt et en fondant une famille. Rien ne laissait alors présager qu’il deviendrait un fervent opposant à l’Église et à l’État. Pourtant, c’est bien ce qui est arrivé, et il a fini par devenir franc-maçon, mais il a rapidement quitté cette organisation dont les idées différaient des siennes, peut-on lire sur National Geographic.

Finalement, après avoir mené de longues recherches, il a fini par créer sa propre société secrète. Le 1er mai 1776, Adam Weishaupt a ainsi fondé l’Ordre des Illuminati, une organisation où l’on prônait un état de liberté et d’égalité morale où la connaissance n’était pas limitée par des préjugés religieux. Au début, la société n’avait que cinq membres, à savoir les cinq étudiants en droit les plus talentueux de Weishaupt. La société secrète n’a pas tardé à gagner en popularité, et avec l’aide du diplomate allemand Adolph Franz Friedrich, le groupe clandestin est passé à plus de 2 000 membres partout en Europe.

Une société secrète diabolisée à cause d’une œuvre parodique

Malheureusement, cette société qui n’a jamais voulu se faire remarquer a fini par être découverte et infiltrée par les autorités religieuses et gouvernementales de Bavière, à peine une décennie après sa création. Ainsi, les Illuminati ont été fermés et Weishaupt a été banni d’Ingolstadt. Malgré cela, ses idées révolutionnaristes ont perduré, et il en a été de même pour la renommée de sa société secrète. Quant à Weishaupt, il a profité de son exil pour écrire une série d’ouvrages sur l’illuminisme et sur la société secrète des Illuminati de Bavière.

Jusque-là, il n’y a rien de diabolique en ce qui concerne l’histoire des Illuminati. Il est donc utile de se demander quand cette société secrète a commencé à alimenter l’imagination fertile des amateurs de théories du complot. Ces derniers pensent notamment que les Illuminati sont des personnes influentes contrôlant les affaires économiques mondiales, opérant secrètement afin d’établir un Nouvel Ordre mondial. Beyoncé, Céline Dion et Barack Obama ont notamment été accusés d’être des membres diaboliques de la société secrète.

Et pour en revenir à notre grande question, un rapport de BBC a expliqué que cette paranoïa farfelue a commencé avec Principia Discordia, une œuvre de fiction ludique, une œuvre parodique écrite par David Bramwell dans les années 1960. Même si le contenu du livre ne porte pas du tout à confusion, cela a suffi comme preuve aux théoriciens du complot pour associer les Illuminati au mal absolu.

S’abonner
Notifier de
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments