Découvrez le Dorodango, cet art japonais très populaire qui consiste à transformer la boue en sphères parfaites

Terre de culture, le Japon recèle des trésors d’arts créatifs et raffinés. Chacun de leurs arts comporte une technique précise et bien spécifique. L’art du Dorodango est l’un de ceux-là. SooCurious vous présente cet art singulier.

Né au Japon, l’art du « Dorodango » est extrêmement populaire en Asie. Étymologiquement, « doro » signifie boue en japonais et « dango » évoque la technique de rouler en boule du riz pressé. On parle souvent d’Hikaru Dorodango car « hikaru » signifie brillant. Le rendu final de ces boules parfaites peut être brillant (en appliquant du vernis sur l’objet).

hikaru-dorodango-art-1

Pour réaliser ces boules, il faut mélanger de la boue (et de la saleté) avec de l’eau pour en faire une délicate sphère ressemblant à une petite boule de billard. Le Dorodango est de fait un art souvent enseigné dans les écoles et très apprécié par les écoliers. Chaque couche est faite de fines particules reliées entre elles et un objet peut prendre plusieurs heures à être formé.

Art très technique, le Dorodango demande du temps et d’être habile de ses mains. Les maîtres du Dorodango sont des artisans plus que des artistes, puisque c’est avant tout un travail manuel. Réussir une sphère parfaite faite de boue, d’eau et de saleté n’est pas donné à tout le monde.

hikaru-dorodango-art-16

Il faut savoir aussi que l’objet créé est extrêmement fragile et doit être tenu avec précaution. Il est néanmoins fascinant de voir que les humains peuvent concevoir de si beaux objets à partir de la saleté. Les spécialistes de cet art affirment néanmoins que le plaisir réside plus dans le processus en lui-même et que la sérénité atteinte pendant la création l’emporte sur la pérennité de l’objet.

hikaru-dorodango-art-11

hikaru-dorodango-art-2

hikaru-dorodango-art-19

hikaru-dorodango-art-6

hikaru-dorodango-art-18

hikaru-dorodango-art-9

hikaru-dorodango-art-10

hikaru-dorodango-art-3

hikaru-dorodango-art-15

hikaru-dorodango-art-14

hikaru-dorodango-art-7

hikaru-dorodango-art-8

hikaru-dorodango-art-13

hikaru-dorodango-art-17

hikaru-dorodango-art-20

hikaru-dorodango-art-12

hikaru-dorodango-art-4

hikaru-dorodango-art-5

Encore une fois, on peut constater le raffinement et la subtilité du peuple japonais en ce qui concerne l’art et la conception d’objets. Il est assez fascinant de se dire que ces jolies sphères polies ont été conçues à partir de boue et de poussière. On constate aussi que les Japonais retirent souvent de la création une sorte d’apaisement et de sérénité intense. D’autres formes d’art japonais font également appel à cette sérénité. C’est le cas de l’haïku, cet art poétique subtil et philosophique.


Il faudrait convaincre les hommes du bonheur qu’ils ignorent, lors même qu’ils en jouissent

— Montesquieu