Première mondiale : ce robot médical permet aux chirurgiens de ressentir le toucher à distance

Dans le monde médical, l’utilisation de robots est de plus en plus prisée par les chirurgiens. Ces outils sont en effet dotés d’une meilleure précision que l’Homme. Ce mercredi, une équipe de chercheurs de l’université Deakin, en Australie, a dévoilé le HeroSurg. Ce robot chirurgien est une petite révolution à lui tout seul : il possède le sens du toucher.

Le HeroSurg pourrait être l’avenir de la chirurgie robotique. Dévoilé le mercredi 26 septembre lors d’un congrès à Melbourne, ce robot se démarque nettement des systèmes utilisés aujourd’hui par les chirurgiens. Comment ? Il possède un système de retour haptique : lorsqu’un médecin l’utilise à distance, il est capable de ressentir ce que le robot touche grâce à des « manettes » ultra sophistiquées. Par exemple, il peut différencier les tissus, sentir ceux qui sont plus fragilisés et ainsi, disséquer avec plus de précaution.

Les "manettes" du HeroSurg © Deakin University
Les « manettes » du HeroSurg © Deakin University

Jusqu’alors, aucun outil utilisé par les chirurgiens ne disposait de ce système, c’est justement sur ce dernier que misent les chercheurs. « Si le chirurgien saisit quelque chose en utilisant le robot, ou s’il coupe un tissu, il peut ressentir la force exacte exercée sur ce dernier », a expliqué Mohsen Moradi Dalvand, le leader de l’équipe de chercheurs. « Lorsque vous avez la capacité de mesurer ou sentir la force des interactions, vous pouvez toucher les instruments et ressentir à quel point les tissus sont rigides ou mous, s’ils sont normaux ou anormaux », a-t-il continué.

Le HeroSurg est destiné à être utilisé lors de chirurgies laparoscopiques, notamment lorsque les tissus opérés sont délicats. En plus d’un système de retour haptique, il est doté d’un dispositif pour éviter les collisions. Il peut également être ajusté pour n’importe quel patient et n’importe quel lit. Enfin, le HeroSurg dispose d’une qualité d’image 3D unique pour ce genre de système. Le prototype étant fonctionnel, l’équipe va désormais effectuer des tests sur les animaux, puis les humains.

Une chirurgie laparoscopique
Une chirurgie laparoscopique

Les chercheurs voient grand pour le HeroSurg. Ils espèrent que l’outil sera utilisé à distance. Par exemple, des patients ne pouvant pas voyager se feraient opérer par certains des meilleurs chirurgiens du monde, le robot pourrait également être bénéfique dans les prisons ou en zone de guerre. Pour l’heure, l’équipe est à la recherche d’un partenaire commercial afin d’apporter cette technologie dans les hôpitaux du monde.


Accompagnez-nous sur les réseaux sociaux