Haywards Heath
― Nicola Pulham / Shutterstock.com

C’est une première en Europe. Au Royaume-Uni, la ville de Haywards Heath a signé un « Traité végétalien », une initiative visant à encourager les habitants à passer au régime vegan. Celui-ci a été signé le 21 juillet dernier par le conseil municipal de la ville comptant 34 000 habitants.

Le Traité végétalien a été créé en 2001. Les villes qui le signent doivent suivre ses 38 recommandations, comme ne pas construire de nouvelles fermes d’élevage ou d’abattoirs, réduire la consommation d’aliments d’origine animale en éduquant les enfants à l’école ou encore en introduisant une taxe sur la viande et le poisson.

Dans la petite ville de Haywards Heath en Angleterre, la transition se fera progressivement. Pour l’heure, les premières mesures instaurées par les autorités consistent à récompenser les écoles et les entreprises qui font la promotion du régime vegan. « C’est la première étape d’un long voyage, mais nous la considérons comme la pierre angulaire de la politique future », a déclaré Richard Nicholson, l’un des conseillers du parti écologiste, soulignant que ce traité ne va pas résoudre les problèmes liés aux émissions de gaz nocives du jour au lendemain.

Tout le monde ne semble pas prêt à adopter le régime vegan. « J’aime trop la viande. Et je pense qu’il y a de bien meilleures façons de lutter contre le changement climatique – il y a la quantité de voyages que les gens font. Et remplacer le gaz et le pétrole par des énergies renouvelables », a déclaré Mike Bellew, un habitant de la ville.

S’abonner
Notifier de
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments