https://www.instagram.com/tv/B_mrgenlF54/?utm_source=ig_web_copy_link

Victoria Jadot, jeune cinéaste belge de 23 ans, a fait preuve de courage en confrontant l’homme qui l’avait harcelée pendant le confinement, faisant de son quotidien un enfer. C’est forte de son expérience qu’elle transmet un message puissant : ce genre de comportement ne doit pas être minimisé et n’est pas acceptable. En effet, après avoir raconté son calvaire à ses proches, peu d’entre eux ont réellement blâmé son harceleur, sous l’excuse qu’il était seulement « un pauvre type », comme si cela était excusable. Elle a donc confronté son harceleur, livrant ainsi cette phrase forte et symbolique : « Accepte mon non ». Face caméra, elle s’exprime à coeur ouvert et déclare : « Quand il y a un malaise, c’est qu’il y a quelque chose de pas normal. Et quand il y a quelque chose de pas normal : il faut élever la voix. » Sa vidéo, intitulée « Ma bonne bite bien chaude« , fait référence à l’un des messages envoyés par son voisin d’en face qui la harcelait et prenait plaisir à la regarder dans son appartement.

1
COMMENTEZ

connectez-vous pour commenter
avatar
1 Fils de commentaires
0 Réponses de fil
0 Abonnés
 
Commentaire avec le plus de réactions
Le plus populaire des commentaires
1 Auteurs du commentaire
Ternisien Auteurs de commentaires récents
  S’abonner  
plus récent plus ancien Le plus populaire
Notifier de
ttheo01
Membre
ttheo01

Juste, quel est le rapport avec l’actu geek ou scientifique ?