Gwenpool : cette héroïne aussi déjantée que violente qui a séduit les lecteurs de Marvel

En 2016, le début d’année fut définitivement celui de Deadpool. Avec une sortie cinéma acclamée par les critiques et le public, Marvel s’est assuré du potentiel sans bornes de son personnage. Continuant son renouvellement de personnages pour toucher un public plus large, la Maison des Idées s’est lancée dans le récit des aventures de Gwenpool, une jeune femme surprenante dans des comics tout en couleur. SooGeek vous en dit plus sur cette héroïne déjantée.

 

Dans le but d’attirer toujours plus de spectateurs et de lecteurs vers ses productions, Marvel s’est donné comme but, depuis les années 2010, de renouveler son catalogue de personnages. Ainsi, Thor fut conjugué au féminin et devant l’accueil chaleureux des fans, la maison d’édition s’est lancée dans les adaptations de Miss Marvel, Batgirl, Spider-Gwen et enfin Gwenpool. Cette dernière, encapuchonnée et surarmée, évolue dans un monde semblable au nôtre, où les super-héros n’existent que dans les comics.gwen-pool-comics
Autrefois simple lectrice de comics, cette jeune femme déjantée a toujours rêvée d’être une super-héroïne. Si jusque-là, rien ne la différencie réellement de nous, sa vie change du tout au tout lorsqu’elle se réveille dans un univers où les héros qu’elle prenait tant de plaisir à suivre sont devenus réels. Consciente que ce nouvel environnement n’a rien de possible, elle commence à agir comme bon lui semble : après tout, dans un monde où rien n’est réel, ses actions ne peuvent pas vraiment avoir de conséquences.

C’est en forçant la main d’un des personnages les plus cultes de l’univers Marvel que la jeune femme va découvrir son nouvel univers. Howard le Canard n’a pas choisi sa nouvelle partenaire mais, forcé, il l’accompagne dans ses aventures, subissant continuellement ses excès de violence et d’irresponsabilité. Le comic book ne s’embête pas d’explications concernant l’arrivée de Gwenpool dans ce nouveau monde, mais cela n’a pas vraiment d’importance : tout comme chez son homologue Deadpool, l’histoire n’est pas prise de tête et les raccourcis sont fréquents.

gwen-poolLe monde de Gwenpool est coloré, dynamique et attrayant. Cet aspect, le comics le doit au talent de Gurihiru, mais aussi à celui de Danilo Beyruth et Tamra Bonvillain, tous trois illustrateurs sur le projet. En vous renseignant un peu, vous découvrirez toutes sortes d’images de couverture créées pour l’occasion par des artistes de tous horizons, tout aussi excités à l’idée de participer à la création de ce nouveau personnage que l’ont été les lecteurs à l’idée de la découvrir.

Sortie le 13 avril 2016, la série avait été annoncée quelques mois plus tôt devant un panel de journalistes tous plus surpris et excités les uns que les autres. L’idée ? Mêler le plaisir qu’avaient les lecteurs à suivre Spider-Gwen (Gwen Stacy ayant revêtu le costume de l’araignée dans un monde parallèle depuis 2014) avec l’insolence de Deadpool. Attention toutefois, Gwenpool n’a rien de Gwen Stacy, sinon le prénom : Mademoiselle Pool est un personnage à part entière, ce que la lecture du comics vous assurera. Un projet fou, qui n’a pas tardé à faire parler de lui sur les sites spécialisés.

gwen-pool-cover

gwenpool-heroine-marvel

gwenpool-marvel

 

Avec une telle héroïne, la Maison des Idées n’a pas fini de faire parler d’elle : violente, déjantée, irresponsable et par-dessus tout hilarante, Gwenpool vous embarque dans une aventure rocambolesque dans un monde qui risque de ne pas s’en remettre. Si vous appréciez ce genre de personnages et que vous ne connaissez pas encore Deadpool, c’est le moment où jamais de découvrir ce personnage à la violence démesurée !

 


Accompagnez-nous sur les réseaux sociaux