Les gueules noires, c’est le nom donné aux mineurs de charbon. Cette classe ouvrière est devenue une véritable culture, basée sur la fierté de leur métier. Pourtant, ils ont été extrêmement peu considérés, malgré le fait qu’ils aient été indispensables pour faire de la France une grande puissance. Mais le prix à payer était immense : à la merci du grisou et de la silicose, terribles maladies et accidents, leur vie a été admirablement décrite par Émile Zola dans Germinal.

COMMENTEZ

connectez-vous pour commenter
avatar
  S’abonner  
Notifier de