La Première Guerre mondiale recèle d’histoires toutes plus incroyables les unes que les autres. Celle de Paul Kern est peut-être une des plus étonnantes. Ce soldat hongrois a reçu une balle dans la tête durant le conflit, tirée par un soldat Russe. Par miracle, il a survécu. En revanche, il n’a plus jamais dormi ensuite.

Pour comprendre ce phénomène, il faut revenir sur la balle. Cette dernière, si elle n’a pas été fatale, a tout de même privé le soldat d’une partie non négligeable de son lobe frontale. La conséquence directe a été un effet pour le moins inattendu : l’incapacité de dormir. En effet, le soldat ne ressentait aucunement la fatigue, et n’avait pas besoin de se reposer, du moins consciemment.

Si ne pas avoir le besoin de dormir semble une aubaine, il ne faut pas pour autant oublier le destin douloureux du soldat. Kern est resté éveillé depuis son réveil à l’hôpital de Lemberg (où les médecins l’ont soigné après avoir reçu sa balle) jusqu’à sa mort, en 1955. Les médecins de l’époque expliquaient cependant qu’il se portait à merveille, et qu’il vivait toujours en compagnie de sa famille.

Son quotidien, différent du commun des mortels, était relativement ordinaire la journée. C’est durant la nuit qu’il se plongeait dans une solitude forcée, où il préférait lire et écouter la radio. Quand il fermait les paupières, c’était simplement pour reposer ses yeux, et non par fatigue.

COMMENTEZ
2

Inscrivez-vous ou connectez-vous pour commenter
avatar
2 Fils de commentaires
0 Réponses de fil
0 Abonnés
 
Commentaire avec le plus de réactions
Le plus populaire des commentaires
1 Auteurs du commentaire
IRAMESOR Auteurs de commentaires récents
  S’abonner  
plus récent plus ancien Le plus populaire
Notifier de
IRAMESOR
Membre
IRAMESOR

son lobe frontalE
La conséquence …pour le moins inattendu_:
journalistes,s’il vous plait, RELISEZ-VOUS…pour corriger vos fautes !
ce qui est désagréable dans les commentaires du tout un chacun est inacceptable de la part d’un présumé littéraire !

IRAMESOR
Membre
IRAMESOR

Journalistes, s’il vous plaît, relisez-vous et corrigez vos fautes avant de publier: « son lobe frontalE » « La conséquence …pour le moins inattendu_ »: Ce qui est désagréable lorsque les fautes émanent des internautes est inadmissible de la part de journalistes qui ont le devoir de « porter haut la langue », et donc son… Lire la suite »