Göbekli Tepe
— © Teomancimit / Wikimedia Commons

Le monde renferme beaucoup d’histoires et de secrets intéressants que les experts tentent actuellement de déchiffrer. Le site antique appelé Göbekli Tepe est l’un des temples qui intriguent le plus les scientifiques. Son architecture et son âge forcent l’admiration. D’après les recherches effectuées, ce site a été construit il y a environ 13 000 ans. Il est plus ancien que les pyramides égyptiennes, l’invention de la roue, l’invention de la poterie et même l’écriture.

Où est enfoui Göbekli Tepe ?

Ce site mystérieux est situé à environ 12 km au nord-est de la ville de Şanliurfa, dans la région sud-est de l’Anatolie, en Turquie. Les vestiges de Göbekli Tepe ont été découverts pour la première fois en 1963, lors d’une recherche entreprise par l’université d’Istanbul et l’université de Chicago. A cette époque, les scientifiques ont confondu le site avec un cimetière byzantin. Et ce n’est qu’en 1994 que Klaus Schmidt, chercheur de l’Institut archéologique allemand, s’est intéressé de plus près au site et a décidé d’y faire une fouille.

Göbekli Tepe
© Klaus-Peter Simon / Wikimedia Commons

En étudiant le site de Göbekli Tepe, Schmidt a compris que certaines roches et dalles présentes sur le site dataient de la Préhistoire. Pour arriver à cette conclusion, il a utilisé l’expérience de l’excavation de Nevali Çori. Schmidt et ses collègues ont été encore plus surpris lorsqu’ils se sont rendu compte que les piliers massifs du temple pesaient entre 10 et 20 tonnes métriques. Ils ont même trouvé un autre pilier dans la carrière de 50 tonnes. Plus les scientifiques fouillaient, plus ils étaient émerveillés par la beauté et l’ancienneté du site.

Göbekli Tepe
© Klaus-Peter Simon / Wikimedia Commons

Un temple mystérieux

Göbekli Tepe est assis sur un plateau plat et aride. Quelques-unes de ses structures les plus anciennes remontent au moins au 10e millénaire avant notre ère. En ce qui concerne les couches, la plus ancienne est la couche III. Celle-ci est constituée de structures circulaires qui varient de 10 à 30 mètres de diamètre. Ces structures circulaires sont caractérisées par des piliers en calcaire en forme de T, positionnés uniformément dans les murs intérieurs construits en pierres brutes.

Göbekli Tepe
© Klaus-Peter Simon / Wikimedia Commons

La couche II de Göbekli Tepe est composée de pièces rectangulaires assez petites qui sont associées à l’émergence du Néolithique. Etant donné que les piliers en forme de T y sont également présents, les experts en ont déduit que la couche II servait de sanctuaires. Et pour finir, la couche I est constituée de sédiments meubles. L’érosion et l’utilisation de la colline pour l’agriculture ont laissé des impacts sur cette couche.

Göbekli Tepe
© Dosseman / Wikimedia Commons

Malgré le temps qui est passé, les bâtiments de Göbekli Tepe ont bien été préservés parce qu’ils ont été enterrés sous des débris. Les experts vont encore creuser le site car ce qui a été découvert jusqu’à ce jour n’est qu’une infime partie du temple. En effet, moins de 5 % de celui-ci a été fouillé. Pour aller plus loin, découvrez 11 sites anciens qui étaient considérés comme de véritables portes des étoiles.

S’abonner
Notifier de
guest
1 Commentaire
Le plus populaire
plus récent plus ancien
Inline Feedbacks
View all comments
Lequeux
Lequeux
6 jours

Les ancestres des premières civilisations qui ont travailler l argent et l or