© Warner Bros – Wonder Woman / Allocine

La sortie de Wonder Woman 1984, qui était initialement prévue en juin 2020, a finalement été repoussée en fin d’année 2021. Entretemps, Gal Gadot et la réalisatrice Patty Jenkins vont de nouveau faire équipe dans un projet n’ayant rien à voir avec les aventures de la célèbre amazone de DC. L’actrice va notamment incarner Cléopâtre dans un biopic pour le studio Paramount.

Gal Gadot va incarner la reine d’Égypte, Cléopâtre, au cinéma et ce choix a suscité la colère de certains internautes. Ces derniers accusent la production de « whitewashing », un terme de la pop culture qui désigne des œuvres comportant des acteurs blancs, alors que ce choix ne concorde pas avec la narration. Pour eux, l’actrice qui incarne la reine d’Égypte devrait être d’origine africaine. Or, nous savons que Gal Gadot est israélienne.  

Depuis l’annonce de son nouveau rôle, la jeune femme est devenue la cible des insultes sur les réseaux sociaux. « Je ne déteste pas Gal Gadot parce que c’est une femme, je la déteste parce qu’elle est sioniste », a écrit un internaute dans une compilation de tweets postés par l’Union des étudiants juifs de France. En revanche, l’organisation n’a pas hésité à donner son soutien à l’actrice. « Soutien à @GalGadot victime d’un torrent de messages haineux simplement parce que, juive et israélienne, elle ose interpréter #Cleopatre au cinéma. Voilà où mène l’appropriation culturelle : quand seules la religion et l’origine comptent c’est l’antisémitisme qui se déchaîne. »

Pour rappel, dans un documentaire de la BBC datant de 2009, des analyses de restes humains retrouvés dans une tombe en Turquie prouvent que ceux-ci appartenaient à une sœur de Cléopâtre. Or, une étude de son crâne démontre qu’elle possédait des caractéristiques africaines, ce qui nous laisse penser que la reine d’Égypte avait également des origines africaines.

COMMENTEZ

connectez-vous pour commenter
avatar
  S’abonner  
Notifier de