Connaissez-vous Sigmund Freud ? Le célèbre psychanalyste est principalement connu pour ses théories sur l’inconscient, le subconscient, pour avoir théorisé le complexe d’Oedipe ainsi que le fait que nos frustrations d’adulte soient liées à des « traumatismes » d’enfance, et seraient toutes de nature sexuelle. Eh bien, aujourd’hui, nous vous apprenons quelque chose de nouveau sur ce célèbre penseur : il était accro à la cocaïne !

En effet, comme nous le rapporte franceinfo, Freud, qui avait déjà un penchant prononcé pour les cigarettes et les cigares, s’était offert son premier gramme de « coca » en 1884, à l’âge de 28 ans, à l’époque, à titre expérimental. Le neurologue autrichien et père de la psychanalyse voulait effectivement débusquer les vertus thérapeutiques de la cocaïne.  

Le scientifique va même jusqu’à écrire une œuvre, intitulée « A propos de la coca », puisqu’il avait constaté de nombreux effets sur autrui comme, cite L’Express, une « euphorie soudaine, sensation de légèreté, fraîcheur de la bouche » et même sur sa personne, comme la « disparition de ses douleurs gastriques » et une « stimulation intellectuelle ».

Malheureusement, le philosophe devient vite accro à cette substance psychotrope dont il défend l’usage, notamment pour traiter la dépression. Mais le comble, c’est que Freud aimait aussi donner cette drogue à sa fiancée, ses amis et sa famille comme cadeau, rapporte Lesaviez-vous.net.