― tdal / Shutterstock.com

Cet ancien pharmacien juif a légué toute sa fortune au village du Chambon-sur-Lignon, dans la Haute-Loire, qui l’avait sauvé lui et ses parents durant la Seconde Guerre mondiale. 

Cette histoire touchante nous vient de la région Auvergne-Rhône-Alpes où Erik Schwam, ancien pharmacien et décédé à 90 ans, a fait un legs à son village de cœur. En 1943, en pleine guerre mondiale, Erik Schwam, 12 ans, arrive en France avec ses parents. Ils sont autrichiens et juifs et tentent d’échapper au nazisme. 

Ils trouvent refuge dans le village du Chambon-sur-Lignon, hébergés et cachés dans la propriété d’un fermier prénommé Hippolyte. Erik Schwam rejoindra des pensions d’enfants où il passera toute sa scolarité. Après la guerre, ses parents retournent en Autriche. Le jeune Erik préfère rester dans son pays d’adoption pour y poursuivre sa vie. 

C’est au début de l’année que la mairie du Chambon-sur-Lignon fait la drôle de découverte d’un legs de un à deux millions d’euros par un généreux donateur. En remontant la piste, elle découvre alors l’histoire incroyable et touchante d’Erik Schwam. Un dernier geste pour remercier le village qui l’a sauvé enfant.  

COMMENTEZ

avatar
  S’abonner  
Notifier de