— sylv1rob1 / Shutterstock.com

Le reconfinement est source d’une grande polémique, notamment en ce qui concerne les choix du gouvernement sur les commerces qui pourront rester ouverts. Si les librairies et autres petits commerces n’ont pas reçu l’autorisation de continuer à ouvrir leurs portes, les magasins Fnac et Darty ont eu le feu vert du gouvernement.

Depuis le vendredi 30 octobre, seuls les magasins essentiels sont autorisés à rester ouverts en France. Ainsi, les entreprises alimentaires continuent de fonctionner, tout comme les pharmacies. En revanche, les librairies, les magasins de vêtements ou les coiffeurs doivent fermer leurs portes. Au total, 200 000 entreprises vont fermer au cours du mois à venir. La bataille pour obtenir des dérogations est alors lancée. Dans cette lutte, les magasins Fnac- Darty ont gagné leur droit de rester ouverts. Le groupe Fnac-Darty a officiellement annoncé la nouvelle via un post sur Twitter.

Le groupe a pu bénéficier de cette dérogation, car ils fournissent des équipements multimédia qui sont particulièrement utiles dans la réalisation du télétravail. Cette décision est loin de plaire à tout le monde, dans la mesure où les magasins Fnac-Darty proposent d’autres produits en dehors de ceux dans le domaine du multimédia. Parmi ceux qui n’ont pas hésité à exprimer leur mécontentement, nous pouvons citer les librairies. Si ces dernières n’ont pas obtenu l’autorisation d’ouvrir leurs portes durant le confinement, elles ont demandé à ce que les concurrents qui restent ouverts ne puissent vendre des livres et autres produits des rayons culture. Si les autorités n’ont donné aucune réponse à cette demande, Fnac-Darty a décidé de calmer le jeu en fermant leur rayon culture de leur propre chef.

Ce deuxième confinement est une situation compliquée pour de nombreux commerces.

COMMENTEZ

connectez-vous pour commenter
avatar
  S’abonner  
Notifier de