En août 2019, la Première ministre finlandaise, Sanna Marin, évoquait le souhait que les Finlandais prennent plus de temps pour eux et pour leur famille. Elle avait alors proposé d’instaurer une semaine de quatre jours de six heures chacun et payés de la même manière. Qu’en est-il aujourd’hui ?

UNE SEMAINE DE TRAVAIL DE QUATRE JOURS EN FINLANDE ?

Alors ministre des Transports et de la Communication et Première ministre depuis le mois de décembre dernier, Sanna Marin avait effectivement annoncé vouloir réduire la semaine de travail à quatre jours de six heures au lieu de cinq journées de huit heures. Le tout se ferait sans perte de salaire.

Le 17 août 2019, voici pourquoi elle souhaitait mettre en place cette nouvelle mesure : « En termes de vie professionnelle, une semaine de travail de quatre jours, une journée de travail de six heures, pourquoi cela ne pourrait pas être la prochaine étape ? Est-ce huit heures la vérité ultime ? Je pense que les gens méritent de passer plus de temps avec leur famille, avec leurs proches, en se consacrant à des passe-temps et à d’autres aspects de la vie, comme la culture. Cela pourrait être la prochaine étape pour la Finlande. » Sanna Marin était alors soutenue par les chefs de la coalition qu’elle dirige et souhaitait la mise en place d’un test.

Mais, cette annonce faite lors d’un débat date d’il y a maintenant cinq mois. Si cette proposition a fait beaucoup de bruit, elle n’a pourtant pas été intégrée dans le programme de son gouvernement. Cela ne l’empêche pas de réfléchir encore sur la question du temps de travail des Finlandais.

« La Première ministre finlandaise propose de réduire le temps de travail à 6 heures par jour et 4 jours hebdomadaires. L’avenir est au partage du temps de travail ! », avait d’ailleurs commenté Benjamin Lucas, porte-parole du mouvement Générations et ancien président du Mouvement des jeunes socialistes (MJS).

— Nicolas Economou / Shutterstock.com

UNE TELLE PROPOSITION N’EST PAS UNE PREMIÈRE EN FINLANDE

Comme pour beaucoup de pays nordiques, la Finlande est très avancée socialement et en matière de confort de vie. Aujourd’hui, les Finlandais travaillent huit heures par jour et cinq jours pas semaine. Mais, contrairement à la France, le système finlandais est bien plus souple. Celui-ci serait d’ailleurs plus adapté à la mise en place d’une semaine de travail moins longue. En effet, en 1996, un nouvelle décision concernant les heures de travail permettait aux travailleurs finlandais d’ajuster leurs heures en commençant ou en terminant jusqu’à trois heures plus tôt ou plus tard.

En 2011, le pays leur permettait désormais de bénéficier des heures de travail les plus souples de la planète : 92 % des entreprises leur permettaient d’adapter leurs horaires. Par ailleurs, les Finlandais peuvent facilement et librement travailler de chez eux ou à distance. Par exemple, un manager finlandais avait la possibilité de travailler chez lui, depuis l’Espagne, sans contraintes particulières, comme le rapporte la BBC.

En Suède, à Göteborg, la journée de six heures est déjà mise en place dans les maisons de repos et à l’hôpital municipal. Les salariés n’ont aucune perte de salaire et les résultats sont positifs : le personnel est en meilleure santé et est plus productif.

Si cette proposition était finalement mise en place, elle ferait d’abord l’objet d’un test. Un modèle similaire pourrait-il être un jour instauré en France ? Qu’en pensez-vous ?

4
COMMENTEZ

connectez-vous pour commenter
avatar
4 Fils de commentaires
0 Réponses de fil
1 Abonnés
 
Commentaire avec le plus de réactions
Le plus populaire des commentaires
4 Auteurs du commentaire
gerardHannibalAndre COUTANDDehousse Auteurs de commentaires récents
  S’abonner  
plus récent plus ancien Le plus populaire
Notifier de
Dehousse
Invité
Dehousse

24 = 2×12 ou 3×8 ou 4×6 ou 6×4. Quelle souplesse possible ! 35 = 5×7 point barre. 39 = indivisible. Pourquoi en France nos énarques ne choisissent que des chiffres ingérables ? Par amour des solutions compliquées ? Pour se donner du travail et l’occasion de polémiquer ? Il… Lire la suite »

Andre COUTAND
Invité
Andre COUTAND

Deux heures par jour, 3 jours par semaine, payées 80 heures arrangeraient davantage de gens…!