Une tempête solaire via Shutterstock
Une tempête solaire via Shutterstock

La tempête solaire

D’après une étude parue en 2014, les scientifiques estiment à 12 % de (mal)chance le risque qu’une tempête solaire frappe la Terre dans la prochaine décennie, ce qui plongerait notre monde dans le noir pendant plusieurs semaines, plusieurs mois, voire plusieurs années. Cette tempête solaire, scientifiquement expliquée par l’éjection de gigantesques bulles de plasma hors de la couronne solaire, aurait des conséquences désastreuses sur notre planète.

En interagissant avec notre champ magnétique, celles-ci provoqueraient des aurores boréales et australes, des orages géomagnétiques et perturberaient violemment nos systèmes de communication radio et satellite. « Cela affecterait notre capacité à diriger le pays », affirme Bill Murtagh, l’assistant du directeur de la météo spatiale au Bureau scientifique et technologique de la Maison-Blanche. Cette situation est malheureusement très difficile à détecter et ne peut être signalée qu’entre trente minutes et une heure avant qu’elle ne frappe la Terre par nos télescopes et stations spatiales. Malgré les risques existants, les autorités américaines n’envisagent que depuis très récemment une solution de repli face à cette situation.

COMMENTEZ

connectez-vous pour commenter
avatar
  S’abonner  
Notifier de