— Panayu Chairatananond / Shutterstock.com

Tout est parti de la révolte et de l’indignation d’une petite fille de 6 ans. Vivian Lord, originaire de l’Arkansas, a envoyé une lettre incendiaire à trois fabricants de ces petites figurines. « Pourquoi ne faites-vous pas des filles dans l’armée, la mère de mon ami est aussi dans l’armée ! » écrit-elle.

Nous connaissons tous ces petites figurines en plastique ou en plomb, souvent de couleur verte, armées de mitraillettes, de bazookas ou de simples fusils. Nous les avons vues s’animer dans Toy Story. Elles ont toutefois une particularité : chacune d’entre elles représente un soldat « homme ». Ce détail a scandalisé Vivian Lord, une petite fille de 6 ans.

L’égalité des sexes pour les jouets

Alors qu’elle voulait s’acheter ces petits soldats, elle ne trouva aucune représentation de femme soldat. Pire encore, les seuls soldats faits pour les petites filles étaient roses. Vivian écrivit alors une lettre de protestation à trois fabricants de jouets. Elle posa une question simple : pourquoi ne pas représenter des femmes soldats alors que dans la vraie vie, les femmes peuvent aujourd’hui être militaires ? Cela coûterait beaucoup trop cher, selon Jeff Imel de BMC Toys.

Seulement, l’indignation de Vivian Lord était aussi celle de Jo Ann Ortloff, chef de flotte de la marine américaine à la retraite qui a partagé la lettre de la petite Vivian. À partir de cet instant, tout s’est accéléré. Les journalistes locaux, puis les médias de toute l’Amérique du Nord se sont intéressés à cette lettre et à l’inégalité des sexes présente dans ces petites figurines.

« Chaque enfant a le droit d’être le héros de sa propre histoire ! »

Sous la pression médiatique, Jeff Imel a répondu. En effet, le propriétaire de BMC Toys lance dès à présent le projet tant voulu par Vivian et certainement d’autres petites filles à travers le monde. D’ici Noël 2020, il sera donc possible de trouver le pendant féminin des emblématiques petits soldats verts.

Il devrait s’agir d’un ensemble de 24 figurines avec 5 attitudes différentes : avec un pistolet et des jumelles, avec un bazooka, avec un fusil en position debout, allongé ou un genou à terre, visant ses ennemies. Cette nouveauté changera peut-être la considération que l’on donne aux femmes soldats mais surtout elle inspirera sans doute des milliers d’enfants, filles comme garçons.

COMMENTEZ

Inscrivez-vous ou connectez-vous pour commenter
avatar
  S’abonner  
Notifier de