— charnsitr / Shutterstock.com

La FIFA continue sa lutte pour éradiquer toute forme de discrimination des stades de football. Afin de faire passer plus largement son message, c’est par le célèbre jeu de simulation sportive d’EA Sports FIFA 20 que de nouvelles mesures sont à découvrir. Plus particulièrement, du contenu in-game à débloquer, qui met en valeur le mouvement No Room For Racism. 

FIFA 20, un écho de la Premiere League

Depuis le week-end dernier, le championnat anglais, également appelé Premiere League, a mis en place une lutte conséquente contre le racisme à travers une opération d’éducation « No Room For Racism » (se traduisant par « pas de place pour le racisme »). Les instances footballistiques britanniques ont déclaré vouloir éradiquer toute forme de discrimination, en s’engageant pour une meilleure diversité et une égalité au sein du championnat le plus visionné dans le monde.

Régulièrement, le football est éclaboussé d’affaires concernant le racisme ou l’homophobie, des marginalisations que les instances ne supportent plus. Le studio EA Sports a décidé d’aller dans ce sens, en proposant du contenu inédit dans son célèbre jeu. Pour les amateurs du mode FUT, il sera possible de débloquer une nouvelle tenue, un blason et des tifos spéciaux.

Une initiative bien accueillie

Le célèbre défenseur de Liverpool, Virgil van Dijk, s’est félicité de cette action par EA Sports, en la considérant comme un « vrai symbole ». Dans tous les cas, cela prouve que le combat concerne tout le monde, et ne se limite pas uniquement aux acteurs directs du milieu footballistique. FIFA 20 est très prisé par un public large et notamment par les jeunes. C’est d’ailleurs sur ce point que le président de la FIFA, Gianni Infantino, a insisté le 17 octobre dernier : « L’éducation de nos jeunes, de nos enfants ainsi que de ceux qui sont un peu plus âgés », un élément indispensable pour lutter contre « une maladie qui semble s’aggraver dans certaines parties du monde ». 

Si ce n’est pas la première fois que la célèbre simulation prend le parti de plaider en faveur d’une cause (l’homophobie avait par exemple été dénoncée par le passé), EA apparait de plus en plus déterminé à user de son influence.

Rappelons que depuis le début de l’année, des dizaines d’incidents liés au racisme et à l’homophobie ont eu lieu partout dans le monde, notamment en Italie, avec des cris de singe à l’égard de joueurs noirs.

La campagne publicitaire pour cette opération

COMMENTEZ

Inscrivez-vous ou connectez-vous pour commenter
avatar
  S’abonner  
Notifier de