7 – La fausse fourrure en résidus de maïs

Ecopel est une entreprise franco-chinoise qui est spécialisée depuis quinze ans dans la fabrication et la vente de fausse fourrure. Récemment, elle est parvenue à mettre au point une fourrure composée à 37 % de résine de maïs. Les résidus d’amidon de celui-ci sont ensuite dilués dans du polyester recyclable. Il s’agit d’une fourrure hyperréaliste qui imite les poils d’animaux, qu’ils soient courts ou longs. D’ailleurs, c’est une très belle alternative à la fourrure synthétique qui est ultrapolluante.

Mais, même des marques de luxe comme Gucci, Hugo Boss, Armani ou encore Versace ont depuis peu décidé d’abandonner la fourrure animale dans leurs magasins et réfléchissent à d’autres alternatives écologiques et durables.

1
COMMENTEZ

connectez-vous pour commenter
avatar
1 Fils de commentaires
0 Réponses de fil
0 Abonnés
 
Commentaire avec le plus de réactions
Le plus populaire des commentaires
1 Auteurs du commentaire
jpneu Auteurs de commentaires récents
  S’abonner  
plus récent plus ancien Le plus populaire
Notifier de
jpneu
Invité
jpneu

Et le liège…..