— HollyHarry / Shutterstock.com

Le futur de la mode sera-t-il enfin éco-responsable ? La mode fait partie des industries les plus polluantes au monde. En effet, elle émet jusqu’à 1,2 millard de tonnes de gaz à effet de serre chaque année. De la fast fashion (Zara, H&M, etc.) à la fourrure, cette industrie a recours à des ressources planétaires extrêmement importantes avec des produits qui sont surtout jetables et souvent non recyclables, tels que le polyester, fibre synthétique issue de la pétrochimie extrêmement polluante. Autre produit fortement utilisé : le coton (en 2018, 26,7 millions de tonnes de coton ont été utilisées). Ce dernier est, contrairement au polyester, une fibre végétale. Mais sa culture nécessite des litres d’eau. Pour un simple tee-shirt, l’équivalent en eau du coton correspondrait à soixante-dix douches.

De nos jours, les mentalités changent considérablement et des marques de mode éthiques émergent de plus en plus sur le marché. Celles-ci instaurent des concepts de développement durable et mettent en place des commerces équitables. Parmi elles, on peut penser à Veja, marque de baskets écologiques. Beaucoup de ces marques éthiques proposent des vêtements et accessoires fabriqués à partir de matières innovantes et parfois très surprenantes. Aujourd’hui, nous vous proposons d’en découvrir quelques-unes.

1- La feuille d’ananas

Nous démarrons cette liste avec une alternative du cuir fabriquée à partir… de restes d’ananas, autrement appelé piñatex, ou à base des fibres contenues dans les feuilles du fruit. Il s’agit d’une matière première végétale provenant d’une activité agricole non utilisée et produite par Ananas Anam. Cette entreprise travaille depuis 2011 avec des coopératives agricoles philippines à qui elle achète des feuilles d’ananas. Celles-ci sont décortiquées afin que les spécialistes puissent en extraire les fibres. Séchées, elles sont transférées en Espagne pour être transformées en maillage non tissé. L’intérêt de cette matière végétale est d’être durable. D’ailleurs, en 2016, le Royal College of Arts a offert le prix de l’innovation matérielle à cette entreprise et l’association Peta lui a décerné une certification vegan « Peta-approved ». Cela lui a permis de faire partie des marques vegan, tout comme Vivienne Westwood ou encore Simone Rocha.

Mais certaines grandes enseignes, telles que Hugo Boss, Puma ou encore Lancel, commencent elles aussi à s’intéresser à cette mystérieuse matière. H&M est allée plus loin en développant, en avril 2019, une neuvième ligne Conscious Exclusive avec des vêtements faits à base d’ananas.

1
COMMENTEZ

connectez-vous pour commenter
avatar
1 Fils de commentaires
0 Réponses de fil
0 Abonnés
 
Commentaire avec le plus de réactions
Le plus populaire des commentaires
1 Auteurs du commentaire
jpneu Auteurs de commentaires récents
  S’abonner  
plus récent plus ancien Le plus populaire
Notifier de
jpneu
Invité
jpneu

Et le liège…..