Réchauffement climatique : les forêts de Sibérie sont ravagées par des feux de plus en plus violents

Les feux de forêts de Sibérie en détruisent des milliers d’hectares chaque année. Mais aujourd’hui, et depuis les dernières décennies, l’événement est amplifié par le réchauffement climatique. La NASA a pris des photos du dernier feu en date et d’après les scientifiques, la situation est de plus en plus grave. DGS vous en dit plus.

 

Un événement annuel

Tous les ans, c’est attendu, des feux de forêts surviennent au niveau des forêts boréales du globe. Au Canada, en Alaska et en Sibérie, il n’y a là rien d’inédit. Seulement, aujourd’hui, ces feux de forêts atteignent des proportions alarmantes. Selon le site américain sur le climat (Climate Central), les feux d’Alaska sont deux fois plus importants qu’il y a 75 ans. En 2016, le feu de forêt canadien du Fort McMurray était la catastrophe naturelle la plus grave de l’histoire du pays.

Le feu du Fort McMurray, Alberta, Canada, Mai 2016

 

D’une importance inhabituelle

Par rapport aux 10 000 dernières années, les forêts de Sibérie sont actuellement le théâtre de feux d’une ampleur exceptionnelle. En effet, 538 kilomètres carrés ont d’ores et déjà été perdus dans le sud de la Sibérie. Et les prévisions climatiques voient les choses empirer dans les prochaines années.

Si le changement climatique a augmenté, les températures de la planète depuis déjà quelques années, les régions boréales sont sujettes à des augmentations deux fois plus rapides que le reste du globe. C’est ainsi qu’en Sibérie, les températures sont de 4 °C au-dessus de la moyenne. Les régions forestières s’assèchent et les feux prennent plus facilement.

Un feu de forêt

 

Le coût du réchauffement

Le rôle des forêts est bien connu. En absorbant le carbone de l’atmosphère, elles permettent de conserver une bonne qualité de l’air. Et les forêts russes ont un rôle primordial car elles absorbent chaque année 500 millions de tonnes de carbone émis dans l’atmosphère.

Autant dire que cette année, la qualité de l’air de la région en a pâti. De plus, la fonte des glaciers est potentiellement accélérée par la suie qui s’y dépose et augmente l’absorption des rayons du soleil. Ainsi, le réchauffement climatique détruit des écosystèmes importants, cela dit, tout n’est pas perdu, découvrez ces 12 innovations technologiques qui redonnent de l’espoir.

Des feux photographiés par un satellite de la NASA

Accompagnez-nous sur les réseaux sociaux