— Sunflower Light Pro / Shutterstock.com

Bien que cela soit un phénomène rare, il est possible pour une femme enceinte de concevoir un autre enfant durant sa grossesse. Cela a été le cas pour cette Texane qui a donné naissance à des jumeaux conçus à une semaine d’intervalle. Si c’est un cas médical très intéressant, c’est un véritable miracle pour cette mère qui a déjà vécu plusieurs fausses couches.

La superfétation, qu’est-ce que c’est ?

Il est tout à fait possible qu’une deuxième grossesse survienne chez une femme au même moment qu’une première grossesse, et c’est ce qu’on appelle une superfétation ou une grossesse superfétatoire. Autrement dit, la superfétation se produit lorsque les ovules de deux cycles menstruels distincts sont libérés, fécondés, puis implantés dans l’utérus. Il s’agit d’un phénomène très rare chez l’être humain – avec seulement une dizaine de cas rapportés dans la littérature médicale –, dans la mesure où une femme cesse généralement d’ovuler lorsqu’elle tombe enceinte.  

En effet, une fois que la fécondation et l’implantation d’une première grossesse sont réalisées, les effets physiques et hormonaux rendent impossible une nouvelle conception. Les hormones sont la première barrière qui empêche une première grossesse. Elles agissent pour arrêter le processus d’ovulation et empêcher la libération d’un autre ovule par les ovaires. En plus de cela, la muqueuse utérine change également après l’implantation d’un embryon, ce qui rend difficile une nouvelle implantation. À cela s’ajoute le fait que le bouchon muqueux rend difficile la pénétration des spermatozoïdes dans le col de l’utérus pendant les rapports sexuels.

― Elena Stepanova / Shutterstock.com

Un véritable miracle pour cette mère de famille texane

Mais s’il s’agit effectivement d’un phénomène rare, c’est quelque chose qui peut tout à fait se produire, et cela a été le cas pour Cara Winhold, une jeune femme de 30 ans originaire du Texas. Le 25 octobre 2021, Cara et son mari Blake ont en effet accueilli leurs deux fils Colson et Cayden, deux bébés considérés comme étant des jumeaux mais qui ont en fait été conçus à une semaine d’intervalle. Pour le couple, cet heureux évènement est un véritable miracle, puisque après la naissance de leur premier enfant en 2018, Cara a fait plusieurs fausses couches.

C’était d’autant plus miraculeux que Cara a failli décéder après sa deuxième fausse couche. Après ces terribles évènements, Cara avait eu peur de ne plus pouvoir concevoir. « Je crois à 100 % que c’était un miracle à cause de tout ce qui s’est passé pendant mon parcours de grossesse », a déclaré Cara, selon un rapport de Mail Online. « J’aime croire que c’était ma façon de récupérer les deux bébés que j’ai perdus et qu’ils m’aidaient en quelque sorte. Je ne vois aucune autre explication pour mes jumeaux ; c’était 100 % naturel et ce n’est pas courant dans ma famille. C’était une surprise totale », a-t-elle ajouté.

Quant à savoir comment sa grossesse superfétatoire a été découverte, cela s’est passé après une échographie de routine au mois d’avril 2021 pour sa grossesse initiale. Étant donné ses antécédents de fausses couches, son médecin a recommandé des analyses supplémentaires afin de vérifier que tout allait bien. C’est lors de ce suivi qu’un scan a dévoilé qu’il y avait deux embryons. « Lors de la toute première analyse, il y avait un sac avec un bébé, puis quand je suis revenue, il y avait un tout petit sac dans le coin qui contenait un autre bébé. Vous pouviez voir que le bébé A était plus développé, tandis que l’autre était comme un tout petit point », a expliqué Cara.

Pour aller plus loin, découvrez également 10 anecdotes étonnantes qui vont changer votre regard sur la grossesse.

S’abonner
Notifier de
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments