—Svetlana Satsiuk / Shutterstock.com

Depuis toujours, le mythe des jumeaux fascine et interroge. Que ce soit dans la mythologie, en littérature, en histoire ou en biologie, de nombreux artistes et des scientifiques ont cherché à percer les mystères de la gémellité, avec plus ou moins de succès. 

Il existe donc 7 types de jumeaux différents

  • les jumeaux identiques (ou monozygotes) et les jumeaux fraternels (ou dizygotes) : ce sont les deux types de jumeaux les plus répandus. Les jumeaux monozygotes sont issus du même spermatozoïde et du même ovule, et les jumeaux dizygotes de deux ovules et spermatozoïdes différents.
  • semi-identiques (ou sesquizygotes : cela signifie que les jumeaux sont issus de deux spermatozoïdes différents ayant fécondé le même ovule avant qu’il ne se divise pour former des jumeaux)
  • les jumeaux inversés, ou miroir : ces jumeaux sont le reflet l’un de l’autre. Par exemple, l’un a une ligne de cheveux orientée dans un sens et l’autre dans le sens inverse, l’un a le coeur a droite et l’un a le coeur à gauche, l’un a une tache de naissance sur le bras droit et l’autre sur le bras gauche…
  • les jumeaux de chromosomes mêlés : il s’agit du phénomène durant lequel deux ovules fertilisés fusionnent au cours de la grossesse, et qu’on se retrouve avec un seul bébé possédant deux patrimoines génétiques. La plupart du temps, on ne s’en rend pas compte car on ne fait pas de tests ADN. Cela étant dit, le résultat de la fusion peut être visible sur une partie du corps, par exemple si certaines zones de la peau ont des couleurs différentes.
  • la superfécondation : ce phénomène intervient quand une femme tombe enceinte à deux reprises, mais de deux hommes différents. Deux embryons se développent donc dans le ventre.
  • la superfétation : cela arrive quand un second ovule est fécondé alors qu’une grossesse est déjà en cours. Deux bébés aux termes différents peuvent donc se retrouver en même temps dans le ventre de la maman. Il faut toutefois être vigilant, car l’accouchement du premier peut déclencher celui du second qui risque d’être prématuré.

Environ 1 grossesse sur 250 aboutit à des jumeaux monozygotes. C’est le Nigéria qui a le taux le plus élevé de naissances multiples et de naissances de jumeaux, et a contrario la Chine a le taux le plus bas, avec en moyenne 1 naissance sur 300.

COMMENTEZ

connectez-vous pour commenter
avatar
  S’abonner  
Notifier de