Comme Hollywood l’a prouvé à de nombreuses reprises, le whitewashing a été et reste toujours très présent au sein de l’industrie du cinéma. Si vous pensiez qu’il ne s’exprimait qu’à ce niveau, détrompez-vous : les Américains ont également whitewashé leur propre histoire. En effet, contrairement à ce qu’évoque l’histoire mais également tous les westerns réalisés par la suite, les cowboys noirs étaient une réalité. Affranchis à la fin de la guerre de Sécession, ces derniers ont parfois voyagé vers l’Ouest et tenté de le conquérir. Rappelons que la Frontière, concept historique au coeur de la conquête du territoire états-unien, a persisté jusqu’en 1890, où l’entièreté du territoire fut conquis. 

Les cowboys noirs ont eu un rôle très important dans la conquête de l’Ouest. Dans les années 1870 à 1880, près de 25 %, voire le tiers des cowboys étaient noirs. Les esclaves libérés se sont dirigés vers l’Ouest pour faire fortune en créant des ranchs de bétail ou en travaillant  dans l’agriculture. En tant qu’esclaves, les Noirs étaient en effet responsables des récoltes de différents fruits/graines/matériaux et/ou s’occupaient des vaches de leurs propriétaires blancs. Les grands territoires de l’Ouest leur offraient donc de nouvelles opportunités, et permettaient à beaucoup d’échapper au Sud. Ce documentaire vous parle aujourd’hui de la Fédération des Black Cowboys, dont l’objectif est de partager une histoire volontairement effacée ou tout simplement oubliée. Les membres de la Fédération des Black Cowboys de New York, en plus de rappeler cette histoire, tentent d’adopter le mode de vie de leurs ancêtres. 

COMMENTEZ

connectez-vous pour commenter
avatar
  S’abonner  
Notifier de