7 faits sur les paresseux, ces animaux au métabolisme hors du commun

Les paresseux ont la cote. Le petit mammifère d’Amérique du Sud se retrouve partout, des rayons peluches aux « memes » internet en passant par les films d’animation. Pourtant, au-delà de ses adorables mimiques et de son mode de vie si particulier, on en sait finalement peu sur nos petits amis. Voici 7 faits qui vont vous surprendre.

 

Leur lenteur fait leur force

Les paresseux ne parcourent que 40 mètres environ par jour. Une vitesse moyenne de…0,6 km par heure. Un effort qui d’ailleurs les épuise : ils dorment ainsi près de 12H par jour. Autant vous dire que la petite créature arboricole (entre 3 et 10 kilos pour une taille variant de 40 à 75 cm selon les espèces), n’a aucun moyen de fuir à ses prédateurs. Et ils sont nombreux dans les forêts humides d’Amérique du Sud, entre les pumas, les jaguars, mais aussi les oiseaux de proie…Même les plus petits s’y mettent : on a répertorié la prédation d’un paresseux par une simple chouette ne pesant que la moitié de son poids !

Comment le paresseux peut-il survivre dans ce rude milieu naturel? En réalité, dans en environnement aussi difficile pour lui, son inactivité fait sa force. Pour la plupart des prédateurs, une cible en mouvement est en fait un avantage, car elle est repérable. A ce jeu-là, le paresseux ne risque rien : accroché, silencieux et immobile aux branches des arbres, il est tout simplement invisible la plupart du temps.


Se vouloir libre, c’est aussi vouloir les autres libres.

— Simone de Beauvoir