5 faits sur la Corée du Nord, le pays le plus fermé du monde

La Corée du Nord est un État à parti unique dirigé par une dictature totalitaire dynastique. La surveillance y est omniprésente, et les arrestations et les détentions arbitraires y sont courantes. Bien que certains changements sociaux et économiques aient été observés ces dernières années, notamment une croissance de l’activité des petites entreprises privées, les violations des droits de l’homme restent généralisées, graves et systématiques dans ce pays. La Corée du Nord est aussi connue pour être l’un des États les plus secrets au monde, et voici 6 faits que vous ignoriez peut-être sur ce pays.

 

 

Wikipedia / Roman Harak

C’est l’un des pays les plus corrompus au monde

Au côté de la Somalie et du Soudan du Sud, la Corée du Nord a été nommée parmi les trois pays les plus corrompus du monde. La nature oppressante de la dictature de Kim Jong Un est bien connue. Selon l’indice de perception de la corruption, a actuellement 12 points, et s’est donc amélioré de 4 points depuis le dernier classement. Notons que les scores sont compris entre zéro (très corrompu) et 100 (très net) ont été attribués à 174 pays et territoires. L’une des principales causes de la corruption dans ce pays est sans doute le fort niveau de répression et l’extrême pauvreté d’une bonne partie de la population nord-coréenne.


Accompagnez-nous sur les réseaux sociaux